Enfants

Sevrage bébé de l'allaitement

En savoir plus sur l’arrêt de l’allaitement et la transition vers la formule ou le lait! Découvrez par quels aliments commencer et comment sevrer un bébé de l'allaitement en douceur.

J'étais enfin prêt. J'avais fini de porter le haut d'allaitement et de porter ma pompe au travail tous les jours. Après avoir atteint mon objectif d'allaitement pendant une année complète, de luttes et tout le reste, j'ai commencé à apprendre à sevrer un bébé de l'allaitement.

Comme pour tout dire au revoir, le sevrage peut être un moment doux-amer. Oui, je n’aurais pas besoin de pomper tous les jours et je ne serais plus la seule source de nourriture pour mon bébé. Mais l'allaitement m'a aussi donné la possibilité d'allaiter et de créer des liens avec lui d'une manière que je pouvais. De plus, l'allaitement est l'une de ces choses que vous ne pouvez pas arrêter, puis changez d'avis et recommencez. Une fois que c'est fait, c'est fait.

Pourtant, après toute une année, j’avais hâte d’avoir autres nourrir mon bébé au lieu d'être le seul qui pourrait.

Mais Comment arrêtez-vous exactement quelque chose que vous avez fait pendant des mois? Mon bébé s'était habitué à allaiter et à boire du lait maternel auquel je me demandais s'il allait résister. Je craignais qu’il ne se transforme pas bien en lait, et j’étais curieux de savoir comment mon corps lui-même accepterait les nouveaux changements.

Comment sevrer un bébé

Vous êtes peut-être plus avancé que moi à l'âge de un an et je traite avec un enfant en bas âge qui résiste au changement. D’autre part, vous avez peut-être pris votre décision après quelques mois, semaines ou même quelques jours. Vos raisons peuvent également différer des miennes: alors que je m'arrêtais après un certain laps de temps, votre décision de sevrer pourrait être une préférence, un stress ou même un changement de circonstances.

Nous sevrons tous d’allaiter à un moment ou à un autre, c’est juste une question de savoir quand. Quels que soient votre raison ou votre calendrier, voici quelques conseils utiles sur le sevrage pour arrêter l’allaitement.

Qu'entend-on par «sevrage» d'un bébé?

Le concept de sevrage est simple. C’est la période au cours de laquelle vous réduisez progressivement la quantité de lait maternel que votre bébé boit pour qu’elle ne reçoive plus du tout de lait maternel. Cela signifie essentiellement que votre bébé va se nourrir de sources autres que le sein. Maintenant, cela peut être un temps doux-amer, bien que vous vous sentiez libre, vous seriez également mal à l'aise de laisser votre petit bébé s'éloigner de vos bras confortables. Toutefois, vos liens avec votre bébé ne seront pas affectés et vous découvrirez de nouvelles façons de le rencontrer et de l’embrasser. Ce processus peut être simple pour certains et difficile pour d'autres. Cela peut être fait en quelques semaines pour certains, peut prendre des mois pour d'autres. L'important est que vous décidiez du sevrage et que vous compreniez comment le sevrer.

Quand est-ce le bon moment pour commencer le sevrage de mon bébé?

Le sevrage consiste à cesser de nourrir votre bébé avec du lait maternel. Idéalement, la première étape vers le sevrage de votre bébé consiste à introduire des aliments complémentaires dans le lait maternel vers l'âge de six mois. Le processus de sevrage se poursuit jusqu'à ce que le lait maternel soit complètement remplacé par d'autres aliments et boissons.

«Après six mois, votre bébé commence à avoir besoin de quantités plus élevées de certains nutriments - tels que le fer, le zinc et les vitamines B et D - qu’il ne peut pas puiser dans son lait maternel ou dans ses propres réserves», explique une visiteuse de santé britannique et une infirmière. Sarah Beeson.

«Mais les aliments solides ne feront que compléter la consommation de lait de votre bébé et la remplaceront progressivement. Le lait maternel restera sa principale source d'éléments nutritifs pendant plusieurs mois. »

Une fillette typique de sept mois tire encore 93% de ses calories du lait. Même entre 11 et 16 mois, le lait peut encore être absorbé. 5

«Les mamans pensent parfois que le lait maternel n’est plus important une fois que leur bébé a commencé à manger des aliments solides, mais en fait, il n’ya pas de meilleur lait pour elle, quel que soit son âge», explique Sarah.

En effet, tout le processus de sevrage peut prendre aussi longtemps que maman et le bébé le souhaitent: «Quand arrêter l’allaitement, c’est votre choix», déclare Sarah. “Ne vous sentez pas obligé par ce que font les amis ou ce que disent les membres de la famille - ou même les étrangers - Tout ce qui compte, c'est ce qui vous convient, à vous et à votre bébé. "

Qu'est-ce que cela signifie d'avoir sevré un enfant?

Votre bébé est considéré comme sevré lorsqu'il arrête de téter et qu'il prend tout sa nutrition de sources autres que le sein. Bien que les bébés soient également sevrés du biberon, le terme désigne généralement lorsqu'un bébé arrête d'allaiter.

Le sevrage ne marque pas nécessairement la fin du lien intime que vous et votre enfant avez créé par l'allaitement. Cela signifie simplement que vous le nourrissez et le nourrissez de différentes manières.

Par exemple, si vous avez souvent soigné votre enfant pour le réconforter, vous devrez trouver d'autres moyens de l'aider à se sentir mieux. Lisez un livre, chantez une chanson ensemble ou jouez dehors à la place. Si votre enfant proteste, essayez de rester calme et ferme. Si vous en avez besoin, donnez-le à votre partenaire pour un câlin.

10 réponses

vous posez votre question avec beaucoup d'amour. Vous êtes une mère empathique avec votre enfant et vous comprenez déjà qu'elle est une personne qui a ses propres besoins, désirs, préférences, habitudes. alors, pouvez-vous la sevrer et ne pas la contrarier? comme vous l'avez écrit ici, votre bébé vous dit ce qu'elle pense de votre désir de la sevrer.

dans la nature, il lui resterait environ 4 ans pour allaiter. biologiquement, évolutivement, émotionnellement, elle a toujours besoin de tant d’allaitement. l'allaitement continu sera bénéfique pour elle et la cessation d'allaitement lui fera du mal. votre maternité sera tellement plus facile si vous allaitez tout au long de votre enfance.

(Elle a également énormément bénéficié de l'allaitement de cette longue et bravo à vous pour ce choix affectueux.)

quand elle sera malade, les soins de nuit pourraient être la seule chose dont elle aura besoin pour se réhydrater. lorsqu'elle aura une poussée de croissance émotionnelle ou cognitive, elle fera en sorte que le lait lui apporte la nutrition supplémentaire dont elle a besoin pour soutenir sa croissance. Et chaque bébé a évolué pour s'endormir dans les bras de maman.

Tout le berceau seul dans le noir est absurde, très nouveau dans l'expérience humaine et complètement contraire au système nerveux du bébé. Lorsque le bébé est séparé de sa mère, son cerveau déborde d'hormones de stress qui nuisent à l'apprentissage et augmentent le risque de dépression et de troubles anxieux.

Elle a toujours besoin et veut allaiter. Elle a toujours besoin et veut être avec vous 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. C'est ce dont elle a besoin pour grandir au mieux émotionnellement, intellectuellement et physiquement. Comme elle n'a pas appris les «réalités» qui poussent les comportements des gens de leur plein gré dans des directions qui ne sont pas uniquement motivées par la connaissance intérieure de ce qu'il y a de mieux, elle sera toujours fâchée de ne pas pouvoir choisir le moment du sevrage.

Je la soutiens dans son choix de poursuivre l'impressionnante connexion que lui procurent l'allaitement, la nutrition et la santé. J'admire son habileté à faire connaître ses sentiments et le vôtre à les reconnaître. Il y aura de nombreuses fois dans la vie où nos parents bouleverseront nos enfants. que ces temps soient toujours pour leur croissance et leur développement optimaux et, si nous ne pouvons pas éviter de les bouleverser d’une manière qui importe vraiment, alors reconnaissons leurs souffrances, leurs souffrances et leurs pertes.

En d'autres termes, traitons nos enfants comme nous aimerions être traités.

Quand devriez-vous commencer à sevrer votre bébé?

L’American Academy of Pediatrics recommande l’allaitement exclusif pendant les six premiers mois et la poursuite de l’allaitement ainsi que l’introduction d’aliments solides jusqu’au premier anniversaire de votre enfant et au-delà. Cependant, la décision quant au moment de sevrer votre bébé est personnelle et dépend de vous. Tandis que certaines femmes commencent tout de suite à sevrer pour se préparer à retourner au travail, d’autres peuvent attendre que leurs enfants soient tout petits avant d’être complètement sevrées.

Parfois, c'est la mère qui choisit quand commencer le sevrage et parfois, le bébé dirige le processus.

Les enfants sont tous différents et chacun tolère le sevrage à sa manière. Certains nourrissons acceptent facilement le sevrage. Ils peuvent aimer essayer de nouveaux aliments avec une cuillère et apprendre à utiliser une tasse. D'autres sont très réticents à arrêter d'allaiter et refusent le biberon ou toute autre forme d'alimentation. Ce peut être une transition facile ou une expérience très stressante.

Vous pouvez même décider de commencer le sevrage seulement pour constater que vous ou votre bébé n'êtes pas vraiment prêt. C'est bon. Vous pouvez toujours changer d'avis et réessayer à un autre moment ou essayer un sevrage partiel. Le sevrage, tout comme l'allaitement, ne doit pas nécessairement être tout ou rien.

Qu'est-ce que le sevrage d'un bébé?

Pour un nourrisson, peu de choses sont plus importantes que la nourriture. Et à partir de quelques mois, le bébé ne consomme que du lait maternel ou du lait maternisé exclusivement liquide et se nourrit d'aliments solides. Faire le changement implique un processus appelé sevrage.

"Le sevrage implique la diminution progressive d'un aliment typique au profit d'un aliment différent", explique Cheryl Hardin, MD, pédiatre au Texas Children's Pediatrics à Houston. Le sevrage d'un bébé passe du lait maternel liquide ou du lait maternisé à la nourriture solide

Quand devrais-je commencer à sevrer mon bébé?

Si tout le monde vous donne son opinion, le moment de sevrer votre bébé du lait maternel est, et devrait être, un très décision personnelle. Plus facile à dire qu'à faire! Abstenez-vous de vous comparer à la situation des autres mères. Un sevrage précoce ne fait pas de vous une mère, pas plus qu'un sevrage tardif ne ferait une mère de plus. Votre situation, vos contraintes et votre style de vie vous sont propres. Donc, vous devez prendre cette décision vous-même.

Comment arrêter l'allaitement

Lorsque vous décidez de commencer à sevrer votre enfant du lait maternel, il est préférable de le faire progressivement. L’arrêt soudain de l’allaitement peut vous exposer à un risque d’engorgement, de blocage des conduits ou de mastite, ainsi qu’à un changement brusque pour le système digestif et immunitaire de votre bébé. Cela peut aussi être difficile pour vous deux émotionnellement.

Quand devrais-je commencer le sevrage?

Vous êtes le meilleur juge du moment du sevrage et vous n'avez pas à fixer de délai avant que votre enfant et vous soyez prêts. L'American Academy of Pediatrics recommande aux mères d'allaiter pendant au moins un an et les encourage à l'allaiter encore plus longtemps si vous et votre bébé le souhaitez.

Malgré ce que disent des amis, des parents ou même des étrangers, il n’ya pas de bonne ou de mauvaise façon de sevrer. Vous pouvez choisir un moment qui vous convient ou laisser votre enfant se sevrer naturellement lorsqu'il sera plus grand.

Sevrage dirigé par le bébé: Le sevrage est plus facile lorsque votre enfant commence à perdre tout intérêt pour l'allaitement, et cela peut arriver à tout moment après avoir commencé à manger des aliments solides (environ 4 à 6 mois). Au bout de 12 mois, certains bébés sont plus intéressés par les aliments solides que par le lait maternel, après avoir essayé divers aliments et pouvoir boire dans une tasse.

Les tout-petits peuvent devenir moins intéressés par l'allaitement quand ils deviennent plus actifs et ne sont pas enclins à rester assis assez longtemps pour l'allaitement. Si votre enfant est tatillon et impatient pendant l'allaitement ou s'il est facilement distrait, il se peut qu'il vous donne des signes indiquant qu'il est prêt.

Sevrage dirigé par la mère: Vous pouvez décider de commencer le sevrage parce que vous retournez au travail. Ou peut-être que cela semble être le bon moment. Si vous êtes prêt mais que votre enfant ne montre pas les signes voulant qu'il cesse de téter, vous pouvez le sevrer progressivement du sein.

Quand c'est l'idée de la mère, le sevrage peut prendre beaucoup de temps et de patience. Cela dépend également de l'âge de votre enfant et de la manière dont il s'adapte pour changer.

C'est une bonne idée d'éviter l'approche de «sevrage» du sevrage. Par exemple, un week-end loin de votre bébé ou de votre tout-petit n'est pas un bon moyen de mettre fin à la relation d'allaitement. Les experts disent que retenir votre sein de façon abrupte peut être traumatisant pour votre bébé et pourrait causer des conduits bouchés ou une infection mammaire pour vous.

Les types de sevrage

  • Sevrage progressif:Le sevrage progressif est un processus de sevrage lent. Il se déroule sur plusieurs semaines, mois ou années.
  • Sevrage soudain: Le sevrage soudain est la fin rapide de l'allaitement.
  • Sevrage partiel: Le sevrage partiel est une excellente alternative si vous ne pouvez pas allaiter exclusivement mais si vous ne voulez pas abandonner complètement l'allaitement.
  • Sevrage temporaire: Le sevrage temporaire a lieu lorsque l’allaitement est interrompu pendant une courte période, puis repris. Une mère peut sevrer temporairement son enfant si elle a un problème de santé ou si elle a besoin d'une chirurgie.
  • Sevrage dirigé par le bébé: Parfois, un bébé arrête d'allaiter tout seul. Cependant, les jeunes enfants se sevrent rarement. Le véritable auto-sevrage est généralement progressif et se produit après un an.

Comment commencer à sevrer un bébé

Selon l’âge du bébé, le sevrage peut également signifier le passage d’un type de nutrition liquide à un autre. Par exemple, le sevrage de l'allaitement maternel chez un bébé de moins de 12 mois implique l'introduction de lait maternisé. "Les bébés de moins de 12 mois ne doivent pas boire de lait de vache entier", déclare Hardin.

Elle ajoute que c'est souvent le bon moment pour introduire un gobelet dans le cadre du sevrage de la bouteille. "Et les bébés qui sont allaités exclusivement et qui sont sevrés peuvent souvent passer directement du sein à la tasse", dit-elle.

Hardin dit que le meilleur moment pour commencer le sevrage dépend plus du développement que de l'âge. "L'American Academy of Pediatrics (AAP) recommande de sevrer l'allaitement au bout de quatre à six mois", dit-elle. "Les premiers mois, les bébés peuvent être bien nourris avec du lait maternel ou du lait maternisé. Mais au bout de quatre à six mois, un bébé est prêt pour le sevrage", dit-elle.

Divulgation: Cet article contient des liens d’affiliation, ce qui signifie que je gagnerai une commission, sans frais supplémentaires, si vous effectuez un achat.

Introduisez le biberon ou le gobelet de lait maternisé ou de lait au cours de l’alimentation la moins préférée. En règle générale, il s'agit de l'un des repas pendant la journée.

Si une autre personne donne un biberon à votre bébé (comme un fournisseur de soins de jour), commencez par le faire. Votre bébé boit déjà au biberon ou au gobelet. Vous aurez plus de facilité à introduire du lait ou du lait maternisé.

Remplacez l’allaitement par du lait maternisé ou du lait de vache. Votre bébé boira toujours à l'heure habituelle, mais avec du lait maternisé ou du lait de vache.

Continuez à offrir l’alternative à cette alimentation pendant quelques jours. Ensuite, faites la même chose avec un autre repas de midi. Une fois que vous avez éliminé tous les repas du milieu de la journée, continuez avec le repas du matin. Enfin, gardez l’heure du coucher pour la fin.

Pour récapituler, éliminer les alimentations dans cet ordre:

Comment puis-je faciliter le sevrage?

Cela dit, quelques normes peuvent aider. Les médecins suggèrent que les bébés devraient être exclusivement nourris au sein pendant les six premiers mois. Après cela, vous pouvez ajouter des aliments complémentaires (solides et liquides) au régime alimentaire du bébé, tout en continuant à allaiter pendant un an. Vous pouvez bien sûr décider d'arrêter d'allaiter avant un an (vous pouvez remplacer le lait maternel par du lait maternisé) ou continuer à allaiter après le premier anniversaire de l'enfant. La plupart des bébés se sentent très à l'aise lorsqu'ils sont allaités et la plupart des mères ont recours au sein pour les calmer. La première chose à faire est de cesser d'utiliser le sein comme une sucette.
Dans le monde entier, l’âge moyen du sevrage est de - retenir votre souffle - de 4 ans. Cela pourrait choquer et surprendre beaucoup d'entre nous. Mais finalement, c’est à vous de décider quand vous voulez commencer le sevrage.

Dois-je arrêter d'allaiter?

Parfois, les mamans pensent à tort qu’elles doivent arrêter l’allaitement alors qu’elles ne le font pas. Si vous reprenez le travail, l’allaitement peut être un excellent moyen de maintenir l’intimité pendant un grand changement dans votre vie. Vous pouvez tirer du lait pour votre bébé au travail et garder les séances d’allaitement comme un moment privilégié au début et à la fin de la journée. Ou, si vous devez voyager sans votre bébé, vous pouvez utiliser du lait à emporter ou à envoyer à la maison.

Si vous tombez malade, cela ne signifie pas toujours que vous devez arrêter d’allaiter au sein - lisez nos conseils sur l’allaitement pendant que vous êtes malade et assurez-vous de consulter votre professionnel de la santé.

Arrêter l'allaitementavant six mois

Si vous vous sentez incapable de poursuivre l'allaitement avant six mois et que vous souhaitez essayer le sevrage dirigé par la mère, commencez par couper l'allaitement par jour et remplacez-le par un biberon de lait maternisé.

«Idéalement, commencez par le repas de midi. Les bébés sont remarquables et peuvent identifier l’odeur du lait de leur mère à proximité. Demandez donc à votre partenaire ou à un membre de votre famille de donner le biberon à votre bébé pendant que vous êtes dans une autre pièce », explique Sarah.

«Faites attention à une bonne hygiène lors de la préparation des aliments. Il se peut que votre bébé consomme moins de lait maternel exprimé que le sein pendant une période de 24 heures. Ne la forcez pas à prendre plus de lait qu'elle n'en veut. "

Vous remarquerez probablement que vos seins se sentent pleins et tendres à mesure que votre corps s’ajuste pour produire moins de lait. Si cela vous gêne, essayez d’exprimer un peu de lait maternel - juste assez pour soulager l’inconfort sans stimuler votre corps à en produire plus.

Une fois que votre corps est habitué à ce nouveau volume - généralement au bout de quelques jours - découpez un autre aliment chaque jour. Répétez cette opération jusqu'à ce que vous n'allaitiez plus et que votre bébé soit complètement sevré.

«J'ai eu des complications après ma première naissance, ce qui m'a fait perdre beaucoup de poids très rapidement et j'ai également souffert d'une mammite. Mon stock était faible et au bout de trois mois, je devais arrêter », explique Jennifer, mère de deux enfants du Royaume-Uni. "J’ai échangé un aliment à la fois, je n’ai donc pas trop souffert physiquement, mais j’ai trouvé cela difficile mentalement."

Si vous souhaitez conserver l'intimité et les avantages de l'allaitement pour la santé, mais que vous avez besoin de réduire votre consommation, essayez un sevrage partiel, dans lequel une partie seulement des aliments est remplacée par une formule.

Arrêter l'allaitementaprès six mois

Lorsque votre bébé commence à avoir des aliments solides vers six mois, vous constaterez que son allaitement devient naturellement moins fréquent au fil du temps. D'ici un an, elle n'aura probablement plus que deux repas par jour, complétés par des repas et des collations santé.

Toutefois, si vous souhaitez réduire davantage votre consommation, faites-le progressivement, en abandonnant un à la fois et en offrant à votre bébé le lait maternisé si elle a moins de 12 mois. Le lait de vache doit attendre au moins un an.

«Mon fils avait trois allaitements par jour et trois repas ainsi que des collations lorsque j'ai décidé de commencer à le sevrer. J'ai graduellement remplacé chaque aliment par un biberon de préparation pour nourrissons, laissant la nuit jusqu'au lendemain, à onze mois », explique Ruth, mère d'un enfant britannique. «La lenteur de mon rythme signifiait que je n'avais aucun problème, juste un peu de plénitude pendant quelques jours.»

Il existe différentes manières de distraire votre enfant du changement de ses habitudes alimentaires. Certaines mamans proposent plutôt un verre et une collation que vous pouvez partager pour créer un sentiment de proximité. Vous pouvez également modifier votre routine quotidienne, jouer à votre jeu préféré ou remplacer un flux par un câlin de votre part ou de votre partenaire. Certains enfants mettront plus de temps que d'autres à se sentir heureux du changement, mais les choses s'amélioreront avec le temps. Si vous avez des difficultés avec le sevrage, il est toujours utile de demander l’aide de votre professionnel de la santé.

Arrêter l'allaitementnaturellement au fil du temps

Si vous choisissez de laisser votre tout-petit décider du moment où il faut arrêter d'allaiter (connu sous le nom de sevrage dirigé par un bébé ou allaitement naturel), le processus de sevrage sera probablement lent et progressif. Au fil des mois, ses rations seront probablement plus courtes et moins fréquentes, tandis que certaines mamans signalent que leur enfant perd tout simplement son intérêt un jour.

«Ma fille s'est auto-sevrée à quatre ans», dit Sarah, mère d'un enfant britannique. «Elle a progressivement ralenti et à peine nourrie à partir de trois ans et demi. Puis elle a semblé oublier quand nous étions en vacances. Six mois plus tard, elle veut parfois s'accrocher, mais sait que le lait est parti.

Votre corps devrait disposer de suffisamment de temps pour s’adapter. Il est donc peu probable que vous ressentiez un engorgement inconfortable. Vous trouverez peut-être que c'est difficile émotionnellement, alors prenez le temps de vous laisser bercer par des câlins et des moments de liaison.

«Le sevrage dirigé par un bébé me convenait parfaitement parce que mon fils n'avait jamais eu de lait maternisé ni de biberon. Je ne voulais pas m'arrêter brusquement et le nier », déclare Kelly, mère d'un enfant britannique. «Il a perdu tout intérêt à deux ans et demi. C'était le meilleur scénario pour nous, même si j'étais très émue. ”

Comment puis-je sevrer?

Allez-y doucement et attendez-vous à voir des signes de frustration de la part de votre bébé au début. Facilitez la transition en utilisant ces méthodes:

Passer une alimentation. Voyez ce qui se passe si vous offrez une bouteille ou une tasse de lait au lieu d'allaiter. Vous pouvez remplacer le lait maternel pompé, le lait maternisé ou le lait de vache entier (si votre enfant a au moins un an).

Réduire les tétées une à une pendant plusieurs semaines donne à votre enfant le temps de s’adapter. Votre production de lait diminue également progressivement de cette façon, sans laisser vos seins engorgés ni causer de mastite.

Raccourcir le temps d'allaitement. Commencez par limiter le temps pendant lequel votre enfant reste au sein. S'il allaite habituellement pendant dix minutes, essayez cinq minutes.

En fonction de son âge, suivez l'alimentation avec une collation saine, telle que de la compote de pommes non sucrée ou une tasse de lait ou de lait maternisé. (Certains bébés de moins de 6 mois peuvent ne pas être prêts pour les aliments solides.) Les aliments solides complètent le lait maternel jusqu'à ce que votre bébé ait un an.

Il peut être plus difficile de raccourcir les repas au coucher, car ils sont généralement les derniers à partir.

Reporter et distraire. Essayez de retarder les tétées si vous allaitez quelques fois par jour.

Cette méthode fonctionne bien si vous avez un enfant plus âgé que vous pouvez raisonner. Si votre enfant demande à téter, rassurez-le, vous allez bientôt le distraire avec une activité différente. S'il veut allaiter en début de soirée, expliquez-lui qu'il doit attendre l'heure du coucher.

Pour faciliter la transition du bébé au biberon, essayez de mettre quelques gouttes de lait maternel sur ses lèvres ou sa langue avant de glisser le mamelon du biberon dans sa bouche. Vous pouvez également essayer de lui donner une petite quantité de lait maternel dans un biberon quelques heures après l'allaitement, mais avant, il a tellement faim qu'il est impatient et frustré.

Signes qu'il est temps de sevrer un bébé

Commencez par vérifier auprès du pédiatre de votre enfant avant de sevrer son lait maternisé ou de sevrer l'allaitement. Hardin et les autres pédiatres conseillent de surveiller les signes spécifiques indiquant qu'un bébé est prêt à être sevré du sein ou du biberon.

Les signes suivants indiquent qu'il est temps de sevrer un bébé:

  1. Le bébé veut allaiter ou boire de la préparation souvent.
  2. Le bébé a doublé son poids à la naissance.
  3. Le bébé semble intéressé par les aliments solides que vous mangez.
  4. Le bébé bouche ses mains et ses jouets.
  5. Le bébé ouvre la bouche quand il voit les autres manger.
  6. Le bébé peut s'asseoir sans soutien.
  7. Le bébé peut tenir sa tête droite et stable (cela montre que les muscles avaleurs sont forts).

Si votre bébé présente ces signes et que votre médecin vous dit que tout va bien, vous pouvez commencer à lui donner des aliments solides.

Il n'y a pas d'horaire typique pour le sevrage d'un bébé. "Selon le bébé, cela peut prendre de quelques semaines à quelques mois", explique Hardin. Elle suggère de commencer le sevrage en éliminant l'un des liquides du bébé. "Si un bébé tète à la demande, remplacez-en un par des aliments solides", dit-elle.

2. Mélangez le lait maternel avec du lait de vache ou du lait maternisé

Certains bébés ont besoin d’une transition progressive vers leur nouvelle forme de lait, qu’il s’agisse de lait de vache ou de lait maternisé. Plutôt que d’offrir complètement du lait en poudre ou du lait de vache, mélangez-le petit à petit avec du lait maternel.

Supposons que vous souhaitiez commencer par l’alimentation de six onces en milieu de journée. Le premier jour, offrez un biberon contenant une once de lait ou de préparation pour nourrissons et cinq onces de lait maternel. Faites la même chose le lendemain, mais ajoutez deux onces de lait ou de préparation lactée et réduisez le lait maternel à quatre. Continuez ainsi jusqu'à ce que toute la bouteille soit du lait au lieu du lait maternel.

Au fur et à mesure que vous réduisez le lait maternel que vous offrez, n’oubliez pas de réduire le temps que vous pompez ou le nombre d’onces que vous produisez. Votre corps doit également s'adapter au changement!

En diminuant le temps de pompage, votre corps signale qu'il doit réduire sa production de lait.

Vous pouvez soit laisser tomber une session de pompage complètement, peut-être le plus dérangeant pour vous, comme pendant le travail. Ou vous pouvez conserver le même nombre de séances de pompage, tout en réduisant le temps de pompage normal. Si vous pompez deux fois par jour pendant 20 minutes, réduisez-le de quelques minutes le lendemain.

Comment sevrer du sein à une bouteille ou une tasse

Lorsque vous êtes prêt à sevrer votre bébé, il est préférable que vous puissiez le faire de manière progressive. Vous pouvez commencer par donner à votre bébé un biberon par jour au lieu d’une séance d’allaitement. Au fil des jours, vous pouvez lentement introduire plus de biberons et allaiter moins souvent. Il est plus facile de remplacer d'abord les repas de jour, puis de changer l'heure de la sieste et tôt le matin. L'allaitement au coucher est généralement le plus difficile à abandonner, c'est donc le dernier à être éliminé.

Un bébé peut boire dans une tasse vers l'âge de 6 mois. Si votre bébé a plus de 6 mois, vous pouvez décider de sevrer directement dans une tasse et de sauter complètement les biberons. Vous pouvez sevrer dans une tasse de la même manière que vous sevriez dans une bouteille.

Comment sevrer votre bébé de l'allaitement?

Il existe deux types de sevrage: le sevrage dirigé par un bébé et le sevrage dirigé par une mère. Bien que les experts estiment que vous devriez laisser votre enfant décider quand il veut arrêter d'allaiter, c'est à vous de décider ce qui est le mieux pour le bébé et pour vous. Parce que l'allaitement n'est pas un moyen de remplir son estomac et que les bébés trouvent réconfort et assurance en nourrissant, il est plus facile de sevrer lorsque le bébé cesse d'allaiter comme bon lui semble.

Et si je dois arrêter d'allaiter rapidement?

Même s’il est préférable de ne pas interrompre brusquement l’allaitement, cela est parfois nécessaire pour des raisons de santé ou parce que vous et votre bébé ne pouvez pas être ensemble.

Si votre bébé a été allaité jusqu’à ce moment-là, vous aurez presque certainement besoin de tirer du lait pour éviter que vos seins ne soient engorgés de manière inconfortable. Certaines femmes trouvent le tire-lait le plus facile pour cela, alors que d'autres préfèrent le faire à la main. Encore une fois, n’exprimez que suffisamment pour soulager tout inconfort - vous ne voulez pas encourager votre corps à produire plus de lait.

Bien que vos seins puissent se sentir gonflés et sensibles au début, ils s’adapteront. Votre lait maternel contient quelque chose appelé inhibiteur de rétroaction de la lactation (FIL). Lorsque votre bébé arrête d'allaiter, FIL demande à votre corps de ralentir la production, mais il faudra parfois quelques jours, voire plusieurs semaines, pour que vos seins s'adaptent.

La prise de paracétamol ou d'ibuprofène peut aider à soulager toute douleur (bien que l'ibuprofène ait des contre-indications pour les personnes souffrant d'asthme). Suivez toujours les directives du fabricant et du pharmacien et consultez un professionnel de la santé au sujet des médicaments que vous devez prendre.

«Quand ma fille a eu huit mois, j'ai dû arrêter l'allaitement subitement parce que je devais prendre de puissants analgésiques», explique Peggy, mère d'un enfant en Suisse. «J'ai trouvé cela très difficile. Elle a continué à chercher ma poitrine et à pleurer. Je la tenais fermement contre moi pour me rassurer tout en lui donnant une bouteille. Au bout d'un mois, elle semblait aller bien avec ça.

Mon enfant aura-t-il assez de nutriments?

Même les bébés nourris exclusivement au sein ont besoin de nutriments supplémentaires que le lait maternel ne peut pas fournir, comme la vitamine D. Si vous sevrez votre bébé avant son premier anniversaire, il devra continuer à boire du lait maternel ou une préparation enrichie de fer jusqu'à l'âge de 1 an. vieux. Ensuite, une fois que votre enfant aura atteint l’enfance, il sera nécessaire de lui donner une plus grande variété d’aliments offrant toute la gamme de nutriments dont il a besoin pour l’aider à grandir.

Sevrage dirigé par bébé

Le premier laisse le bébé appeler les coups. Vous suivez un "Ne pas offrir, ne pas refuser”Routine lorsque vous allaitez votre enfant uniquement lorsqu'il exprime de l'intérêt et ne suit pas une routine définie. Cela fonctionne mieux lorsque votre bébé a déjà commencé à montrer des signes de sevrage. Vous remarquerez ces signes après l’introduction d’aliments solides. Votre bébé pourrait être agité, indifférent ou grincheux pendant l'allaitement. Il pourrait également cesser de pleurer pour le lait lorsque vous manquez des tétées habituelles. Le sevrage dirigé par un bébé peut prendre beaucoup plus de temps si votre bébé n'est pas prêt à sevrer. Cependant, c’est définitivement une méthode plus douce et moins paniquée, en particulier pour votre enfant.

Le sevrage et l'âge de votre bébé

Si vous décidez de sevrer votre bébé du sein avant son premier anniversaire, vous devrez lui donner du lait maternisé ou du lait maternisé. Le médecin de votre enfant vous aidera à choisir la formule qui convient le mieux à votre bébé. Après un an, votre enfant peut digérer le lait entier. Encore une fois, parlez au médecin de votre bébé lorsque vous choisissez une source de nutrition alternative adaptée à votre âge.

3. Sevrage de l'allaitement

Votre enfant est donc sevré après avoir été nourri à la mi-journée et tous ses biberons sont maintenant du lait ou du lait maternisé. La prochaine? Sevrage des séances d'allaitement. C’est peut-être le plus difficile, non seulement parce qu’il est devenu habitué à votre routine d’allaitement, mais c’est aussi une expérience émotionnelle émouvante. Accrochez-vous, maman!

Une fois que vous êtes prêt à vous attaquer au sevrage, essayez l’une des deux tactiques suivantes:

  • Méthode 1: Infirmière en même temps que vous, puis à mi-chemin, offrez du lait maternisé, du lait et même des solides. Votre bébé aura tout de même les calories dont il a besoin, mais de façon différente. Pendant ce temps, votre corps diminue lentement sa production (ce qui évite l’engorgement).
  • Méthode 2: Offrez à votre bébé un biberon ou une tasse de lait ou de lait maternisé et n’allaitez pas du tout. Ensuite, au besoin, n’exprimez que le lait maternel en quantité suffisante pour soulager l’engorgement. Évitez de pomper ou de stimuler la production de lait et utilisez plutôt des compresses froides.

Dans les deux cas, donnez le biberon ou le gobelet dans une position différente de celle de vos séances d'allaitement habituelles. Vous pouvez par exemple le placer sur une chaise haute ou sur un siège pour bébé.

Puis-je continuer à allaiter si je veux redevenir enceinte?

L’allaitement est un contraceptif naturel, mais il n’est pas infaillible. Et il est peu probable qu’elle soit efficace après six mois ou si vous n’allaitez pas exclusivement. Cela signifie que vous pouvez concevoir tout en continuant d'allaiter votre enfant.

Les mères enceintes qui allaitent reçoivent parfois des conseils contradictoires quant à l'opportunité de sevrer. Il est certainement possible de nourrir deux enfants d'âges différents en tandem et lorsque votre nouveau-né arrivera, votre corps produira du lait correspondant à chacun de ses besoins.

Certaines mamans trouvent que leur enfant plus âgé est sevré naturellement pendant la grossesse ou laisse tomber certains aliments. Cela peut être dû à des changements dans la composition de votre lait pendant la grossesse, ce qui signifie qu'il a un goût différent et moins sucré. 6 Si votre enfant qui allaite a moins de 1 an quand il commence à sevrer, gardez un œil sur son gain de poids.

Si vous souhaitez continuer à allaiter pendant que vous êtes enceinte, si vous avez déjà eu un accouchement prématuré, une fausse couche ou si vous présentez un saignement, vous devez prendre conseil auprès de votre professionnel de la santé.

Si vous avez besoin d’aide médicale pour concevoir, vous constaterez peut-être que les médecins ne vous administreront pas certains médicaments ou traitements de fertilité si vous allaitez. Discutez de toutes les options avant de prendre une décision de sevrage.

Que faire quand le sevrage devient une lutte

Si vous avez tout essayé pour sevrer votre enfant et que rien ne fonctionne, peut-être que le moment est mal choisi.

Êtes-vous récemment retourné au travail? Votre enfant est peut-être encore en train de s'adapter à la nouvelle routine.

Votre enfant est-il malade? Les bébés veulent souvent allaiter plus souvent quand ils ne se sentent pas bien. Et allaiter un enfant malade est non seulement réconfortant, mais aussi une bonne source de nutrition.

Votre ménage traverse-t-il un changement de vie majeur? Des événements tels qu'un déménagement ou un divorce peuvent également rendre le sevrage plus difficile. Même passer par une nouvelle étape de développement peut rendre le sevrage difficile.

Réessayez dans un autre mois. Tôt ou tard, ça va arriver.

Conclusion

Sevrez en commençant par les biberons ou les repas de midi avant d'éliminer matin et soir. Introduisez de nouvelles saveurs en mélangeant du lait ou du lait maternisé avec du lait maternel. Ensuite, réduisez les séances d’allaitement pour aider votre corps à s’adapter également.

Le sevrage de l'allaitement au lait maternisé ou au lait de vache peut sembler aigre-doux. Vous trouvez plus de temps pour vous-même, mais vous dites également au revoir à une étape de votre vie. Everything has its pros and cons. The best part though? Weaning doesn’t mean you can’t bond with your baby anymore. You’ll just find new and different ways to spend time together.

p.s. Want simple tweaks to stop feeling overwhelmed and start managing your time? Join my newsletter and get my ebook, Time Management Strategies for the Overwhelmed Mom! Download it below—at no cost to you:

Get more tips on stopping breastfeeding and other parenting topics:

Did you like this article about how to wean a baby? Pin it on Pinterest!

Sevrage dirigé par la mère

The second method is when you decide when to wean. Now this approach calls for lots of sensitivity and affection. Gradual weaning works much better for you and your baby than sudden weaning. You start by tapering off the frequency off your feeds, starting with ideally the midday feeds. Substitute the feeds with either other complimentary food, or if you think your baby is full, spend the time in playing and doing some activities – the key is to ensure the baby does not miss the breast fed. The first and last feeds of the day are the most difficult ones to stop as they are more of an emotional routine for your child. Vas-y doucement.

The last word on baby weaning

Whenever and however you stop breastfeeding, be gentle with yourself and your baby. It’s a big shift physically, hormonally and emotionally for you both, so do it with thought and care.

“While my body coped with weaning fine, I felt very emotional. It was something we’d shared for so long and it had come to an end,” says Jane, mum of two, USA. “I was working long hours, five days a week, and breastfeeding made me feel very relevant in their lives. But when that stopped, we soon found other ways to bond.”

What Are the Best Foods to Start Weaning a Baby With?

In terms of the types of solid food to introduce when weaning a baby, the guidelines recently changed. Hardin's advice follows AAP guidelines for weaning. The AAP now says solid foods -- cereals, fruits, veggies, and meats - can be given in any order.

"We used to tell parents to save meats until later," Hardin says. "But we've found babies benefit from meats early on because they are rich in iron." The AAP agrees that breastfed babies may benefit from baby foods with meat because they contain iron and zinc.

Whatever solid food you decide to start with, Hardin says that it's best to start with single-ingredient foods. Cereals should be single-grain oatmeal, barley, or rice cereal instead of mixed. And it's not a good idea to mix fruits, vegetables, and meats with other solid foods.

Hardin says another good rule to follow when weaning a baby is to try a new solid food every four to five days and watch whether your baby has any kind of reaction. For example, if the new solid food is applesauce, and your baby gets a rash or diarrhea, you will know the applesauce is most likely the cause.

Hardin also tells parents to pay attention to their child's emotional reactions. "Some go with the flow, which makes the weaning process easy. Others have a harder time adjusting to a new routine. Either way, parents should try to be sensitive," she says.

Whether you're weaning off breastfeeding or formula, it can be trying for both mom and baby. The better prepared you are, the more smoothly things will go. And remember that there's no hurry: In the early months of weaning a baby, sol >

Get time management strategies, FREE!

Do you feel overwhelmed balancing the needs of your family and your role as a mom? Struggling to find the time to get everything done? Get organized with a FREE copy of my ebook, Time Management Strategies for the Overwhelmed Mom!

Succès! Check your email to download the ebook free.

Does It Pain Weaning From Breastfeeding?

Sudden weaning that is stopping the breast feed abruptly – can have many repercussions, including breast engorgement, infection and duct blockages. This can be very painful. Gradual weaning mostly does not lead to engorgement, but it is not unusual to feel some pain and uneasiness in your breasts as milk ducts reduce milk production. Ice packs and cold compresses work wonders to soothe the “physical” pain.

Don’t forget that you might go through an emotional turmoil once the baby stops breastfeeding. Some moms are known to feel sad, depressed and “unwanted” after weaning. Breast feeding was not just a nutritional activity – it bonded you and your child at a level that is difficult to put down in words. Understand that feeling nostalgic is normal and make sure that you spend a lot of time with your child doing other stuff.

Health Solutions From Our Sponsors

Medically reviewed by Margaret Walsh, MD, American Board of Pediatrics

Cheryl Hardin, MD, Texas Children's Pediatrics.

The March of Dimes: "Feeding Your Baby."

The Mayo Clinic: "Solid Foods: How to Get your Baby Started."

The American Academy of Pediatrics: "Switching to Solid Foods."

When to Introduce Solid Foods

When your child is between 4 and 6 months old, your doctor will advise you to begin introducing him to solid foods. The introduction of solid foods into your baby’s diet may naturally assist the weaning process.

Iron-fortified infant cereal is typically introduced first. Rice cereal is the most common choice since it is easy to digest and the least likely to cause an allergic reaction

If your baby tolerates cereal well, you can start to give her strained fruits and vegetables. Add new foods one at a time, wait a few days between each new food, and keep an eye out for food allergies each time you start something new.

By 7 to 9 months, your baby can begin trying new textures, meats, mashed table food, and finger foods. However, you should avoid nuts, grapes, and small food items that cause your baby to choke. And, you don't want to give your infant honey or whole milk until after her first birthday.

When Not To Start Weaning?

Breastfeed is more than nourishment for your baby. It helps her feel secure at an emotional level too. So, her diet being balanced from solids and other liquid foods should not be the only criteria to wean. Consider delaying weaning, during:

  • Maladies
  • Any other major changes in baby’s or your life (e.g. you are moving houses or your baby’s nanny is changing)
  • Nursing strikes (before the baby turns 1 if he shows disinterest in nursing, it might be a “nursing strike” due to teething or illness, and NOT a sign of him being ready to wean. Please talk to your lactation consultant if you are confused

How Will My Baby’s Nutritional Needs Be Met After Weaning?

The aspect of your baby’s nutrition depends on his age. Breastfeeding is recommended till your baby is an year old. If you are weaning before 1, substitute breast milk with iron-fortified formula. Your baby’s doctor might recommend a brand for your child. Do not give cow’s milk before he is one.

If your baby is over a year old, then you can give cow’s milk to him. You can also complement the diet with cereals, finger foods and juices. You could also think about not giving your child bottle. If he is 1, then you can train him to drink liquids directly from a cup – those avoiding the need to wean off from the bottle later.

When to Introduce Eggs, Fish, and Peanut Products

The American Academy of Pediatrics has not found any evidence that putting off the introduction of fish, eggs, or peanut products will prevent allergies. So, if you don't have a family history of allergies to these foods, you can begin adding them once your baby is tolerating solid foods after 6 months of age.

Healthy Eating for Kids - Recipes and Meal Ideas

How do you get your kids to eat vegetables? Are your kids eating a balanced diet? Follow these tips to teach your kids how to enjoy healthy, nutritious meals.

Read more: Healthy Eating for K >

How to Make Weaning Easier

If you are wondering how to wean your child from the breast, here are some tips:

  • Be patient and take a gradual approach if possible.
  • Allow your partner or another caregiver to give your baby a bottle. The child may be more likely to take a bottle from someone other than you.
  • Introduce solid foods at 6 to 9 months of age, during which some children will become more distracted and ready to wean.
  • Introduce a comfort object (a soothing blanket or stuffed toy) to your baby during this time of transition.
  • Spend time rocking, cuddling, and playing with your baby to replace the special time you share together.
  • Keep in mind that as a child gets older weaning may become more difficult. A toddler may be much more reluctant to give up breastfeeding.

Some approaches for weaning are dropping a breastfeeding session every two to five days, shortening the length of each breastfeeding session, or increasing the time between breastfeeding sessions. Oftentimes, afternoon feedings are ideal to get rid of first—children are often active during this time and may not notice the dropped feeding.

How Long Does Weaning Take?

As mentioned before, this really differs from case to case. It is a gradual process and can take days, weeks or even months. The time your child takes to wean also depends on the approach you have adopted. A smooth transition to a bottle or a cup can needs to be a happy one, offer your child lots of love, hugs, and kisses, and let go of your mixed emotions.

Patient Comments

  • Weaning - Patient Experience

When did you start weaning your baby? Please describe your experience.

Post 5658$#Weaning - Patient Experience$#0$#1EndQuestionInfo--> 1EndNumberOfQuestions-->

Weaning and Your Baby's Growth and Development

Weaning is an important milestone in your baby's development. Infants will naturally reach for the bottle or the spoon and try to explore foods with their hands and mouth. You should encourage your baby to hold the spoon or try to pick up finger foods. It can be a messy experience, but by supporting this natural learning process, you're helping your baby master early fine motor skills.

3 Reasons to Put Off Weaning

There are a few situations when, if possible, you should wait to wean your child.

  1. If you have a family history of food allergies, talk to your pediatrician.
  2. If it is a very stressful time for your family, such as when you are going back to work, or you're moving.
  3. If your child is sick, it is better to wait until he or she is feeling better.

What if You Want to Continue to Breastfeed?

The introduction of solid foods is the beginning of weaning, but just because it's time to add other types of foods to your child's diet, doesn't mean that breastfeeding has to end. Breastfeeding along with the addition of other foods is recommended for at least one year. After that, as long as your baby is getting enough nutrition from a variety of foods, you can breastfeed for as long as you and your child wish to continue.

The End of Breastfeeding

Weaning is a major change, and it can be a great source of anxiety for your baby, and for you, too. You may feel a sense of relief once breastfeeding has ended, but you may be surprised to find that weaning can be very emotional, sad, or even depressing.

The range of feelings that go along with the end of breastfeeding is normal. And, don't feel embarrassed if you need some support. If you don't have anyone to talk to about your feelings, call your doctor's office or visit your local breastfeeding group.