Carrière

39 statistiques surprenantes pour le succès des petites entreprises en 2019

Comme toute autre entreprise, les startups commencent par une idée. Les résultats futurs dépendent du succès, de la rapidité et de la mise en œuvre de cette idée.

Les startups se distinguent des entreprises classiques par un démarrage rapide, ce qui est l'essence même du travail d'une start-up: nous trouvons un problème, déterminons comment le résoudre et vendons la solution aux personnes intéressées. Il est important de comprendre que ce problème à résoudre devrait préoccuper les parties en cause. De plus, ces soirées devraient être plutôt grandes.

Dans cet article, nous avons sélectionné des idées de démarrage prometteuses pour 2019. Certaines d'entre elles peuvent constituer une motivation importante pour démarrer votre nouvelle entreprise.

1. Architecte d'intérieur virtuel

Grâce à la technologie de réalité augmentée, nous pouvons facilement voir l'aspect de certains objets à l'intérieur de la pièce, en les extrayant du catalogue virtuel et en les "essayant". Le catalogue peut inclure divers meubles, rideaux, autocollants muraux, etc.

Si les utilisateurs le souhaitent, ils peuvent acheter un objet favori du catalogue ou obtenir une liste des magasins où ils peuvent l'acheter.

2. Test de produit utilisateur

Il s’agit ici de développer un service offrant la possibilité de tester un site Web ou l’application d’un client avec de vraies personnes. Ils peuvent consulter ses pages principales, vérifier s'il est pratique de remplir ses formulaires ou de passer des commandes et tester d'autres points importants.

En option supplémentaire, le service pourrait offrir la possibilité de former un groupe d'utilisateurs test basé sur certaines caractéristiques démographiques et autres.

3. Service de location d'espaces de bureau

Il ne s'agit pas de co-travailler et de louer un bureau entier ou une petite pièce. Nous parlons de la possibilité de louer un lieu de travail pour une seule personne. De nombreuses personnes travaillent avec des clients ou des entreprises à distance et paieraient avec impatience un loyer de plusieurs mètres carrés destiné exclusivement à leurs propres besoins dans le bureau de quelqu'un d'autre.

4. Agence de création de contenu AR

La technologie de la réalité augmentée est l’un des domaines les plus prometteurs dans un avenir proche. Cependant, le support le plus important pour le développement dynamique des produits AR est le contenu dédié qui est actuellement très coûteux à développer.

Proposez ce type de contenu à des prix relativement abordables et soyez assuré de recevoir un nombre suffisant de commandes d’entreprises opérant dans une grande variété de niches.

5. Abonnement à une alimentation saine

Les services de livraison de nourriture sont actuellement abondants. Cependant, il n'est pas facile de trouver les services qui se spécialiseraient exclusivement dans la distribution d'aliments sains. Par conséquent, vous pouvez profiter de la popularité de la nutrition et lancer une startup dans ce créneau.

Voulez-vous démarrer un projet?

Notre équipe est prête à mettre en œuvre vos idées. Contactez-nous maintenant pour discuter de votre feuille de route!

6. Contes de fées personnalisés pour enfants

Beaucoup de gens sont intéressés non seulement par les jeunes entreprises prometteuses, mais également par les entreprises qui peuvent être lancées en évitant de sérieux investissements en espèces, du moins au début. Pour lancer cette idée d'entreprise, vous n'aurez besoin que d'imagination, de collaboration avec un illustrateur et une maison d'édition.

Des ordres de conte de fées personnalisés peuvent être créés sur l’ordre des parents pour traiter de sujets particuliers, contenant des informations personnelles et des personnages principaux tels que les enfants eux-mêmes, leurs proches, leurs amis proches et leurs animaux domestiques.

7. Coaching et conseil en ligne

Ce segment a encore des créneaux libres, sinon au niveau mondial, du moins dans un pays spécifique. Prenons l'exemple des conseils et services juridiques en ligne. Sinon, pensez aux services payants horaires fournis par des spécialistes en marketing Internet, etc.

Vous pouvez également penser aux services de traduction: il semble que ce créneau ait été pris depuis longtemps. Cependant, les choses ne se passent que de la sorte avec des paires de langues populaires et il est assez difficile pour un client potentiel de trouver des professionnels pour certaines directions de traduction exotiques.

8. Niche Marketplace

Cela n'a aucun sens d'essayer de créer un autre Craiglist, laissez Amazon seul. Néanmoins, vous pouvez concurrencer assez efficacement même avec les géants présents sur le marché si vous essayez de prendre une niche un peu plus étroite. Il peut s'agir d'une catégorie spécifique de biens ou de services ou de services orientés vers une région ou une grande ville spécifique.

9. Location de matériel de photographie

Les appareils photo et les objectifs photo professionnels sont coûteux et ne sont pas abordables pour tous ceux qui pourraient éventuellement avoir besoin de telles choses pour un travail ponctuel soudain. Exactement, ces personnes peuvent vous rapporter un bon revenu.

Des services similaires sont déjà disponibles sur le marché. En fait, presque tous se concentrent sur une ville spécifique. Cela signifie que vous pouvez toujours trouver une ville avec une demande potentielle suffisamment importante où de tels services ne sont pas encore fournis.

10. Délégation de corvées

Qu'est-ce qui rend la vie plus facile pour une personne occupée de nos jours? Tout d’abord, il n’est pas affecté par les tâches ménagères: maintien de la propreté de l’appartement, livraison de nourriture, nettoyage complexe, soins infirmiers au jardin, réparation de la plomberie et de l’électricité, et autres réparations domestiques.

Il suffit de penser aux autres niches similaires qui restent sans surveillance. Par exemple, un service de promenade de chien fait partie des startups récemment développées.

11. collations bénéfiques

Comme exemple le plus évident, nous pouvons mentionner les barres protéinées et les croustilles aux fruits, et il existe de nombreuses possibilités d’élargir la gamme de services dans ce créneau. Les consommateurs modernes sont de plus en plus intéressés par une alternative saine aux copeaux nocifs et aux craquelins.

En 2019, les entrepreneurs disposeront d'un vaste espace d'invention et auront la possibilité de créer des options de haute qualité et bénéfiques pour une collation rapide.

12. Vaisselle comestible

Cette belle tendance gagne en popularité dans l'industrie de la restauration rapide. Les visiteurs des restaurants et des cafés adorent avoir non seulement un repas joliment décoré à un prix raisonnable, mais aussi des emballages alimentaires comestibles. Si vous choisissez une approche créative de l'entreprise, la publicité gratuite Instagram de clients satisfaits sera dans votre sac.

13. Gadgets pour les plus petits

Dans ce domaine, les startups proposant des solutions aux parents deviendront particulièrement prometteuses: possibilité de surveiller la température corporelle et la santé du bébé, ainsi que de contrôler le processus d’allaitement. Alors que la technologie est devenue moins chère, les gadgets à la mode sont devenus plus accessibles pour les acheteurs, et donc plus populaires.

14. App de formation en direct

Il existe de nombreuses applications proposant des tutoriels dans différentes directions. Toutefois, les produits similaires destinés au secteur des entreprises ne sont pas aussi abondants et restent un domaine peu développé mais prometteur. À l'aide de telles applications, les entreprises pourraient former à distance leurs employés, leurs stagiaires et même leurs clients.

Vous pouvez rendre les statistiques du didacticiel disponibles, ainsi que la base de données cloud avec des didacticiels précédemment disponibles.

15. Correction de texte en ligne

L'édition de texte ou la correction d'épreuves est le processus de correction des erreurs grammaticales, syntaxiques et stylistiques. Il y a toujours une demande pour de tels services. En réalité, il existe plus qu'assez de services spécialisés pour la relecture de textes en anglais. Dans le même temps, le marché est réellement gratuit dans cette niche pour de nombreuses autres langues. Il est donc utile de considérer cette idée de démarrage comme une option viable pour démarrer une entreprise.

Voulez-vous démarrer un projet?

Notre équipe est prête à mettre en œuvre vos idées. Contactez-nous maintenant pour discuter de votre feuille de route!

16. Articles sur abonnement

Ce marché est en croissance constante. Par conséquent, tout ce dont vous avez besoin pour réussir est de trouver un produit dont les consommateurs ont constamment besoin. Ce que nous voulons dire, c'est que le produit devrait être en demande constante et pas simplement une autre tendance.

Les vêtements et accessoires de marque appartiennent à l'une des niches les plus intéressantes de ce type. Après tout, certains vêtements sont très rarement portés et, dans la plupart des cas, ce serait un achat inapproprié. Donc, louer des articles pour femmes vaut vraiment la peine d’être envisagé comme une idée de démarrage.

17. Produits de soin de beauté personnalisés

«Beauty to order» est l'une des tendances de 2019. Sa popularité augmentera dans un proche avenir. Il proposera une gamme de produits allant des shampooings individuels ou des gels de douche à la finition avec des produits de soin de la peau, le tout avec des dizaines de combinaisons de couleurs et de parfums possibles, ainsi que divers ingrédients de base. L'industrie de la beauté vaut des milliards de dollars, et il existe encore suffisamment d'opportunités commerciales pour les startups dans ce domaine.

18. Impression 3D sur commande

Cette chose, qui semblait récemment être une expérience futuriste, fait maintenant partie de notre vie quotidienne. Nous ne voulons pas dire que vous devez collecter des fonds pour vous impliquer dans la fabrication de vos propres imprimantes 3D, laissez cela aux ingénieurs. Cependant, vous pouvez concentrer vos activités sur la production de différents accessoires.

Vous pouvez considérer à la fois les utilisateurs professionnels et professionnels comme vos clients. Proposez une gamme de marques de commerce ou divers produits consommables. Dans ce cas, les possibilités de créativité et de vente sont très étendues.

Résumons

Rechercher et développer de manière créative différentes idées de démarrage est une compétence à votre portée. Mais pour ce faire, vous devez développer l'habitude de voir des opportunités dans tout ce qui vous entoure.

L'idée de démarrage la plus utile est celle qui vous passionne, celle qui résout le problème qui vous concerne et qui a le potentiel de croître.

En tout cas, avant de commencer, vous devez tester votre idée. Par conséquent, nous vous recommandons de commencer par créer un produit minimum viable et de le présenter à votre public cible.
De cette façon, vous apprendrez à connaître la demande de votre produit parmi vos clients potentiels et découvrirez s'ils sont prêts à payer pour la solution que vous proposez.

Si vous recherchez un partenaire technologique fiable pour mettre en œuvre votre idée, n'hésitez pas à nous écrire et nous vous aiderons à la concrétiser!

Statistiques perspicaces sur les petites entreprises (Choix de l'éditeur)

  • 50% des petites entreprises survivent cinq ans ou plus.
  • Aux États-Unis, il y a 30,2 millions de petites entreprises.
  • Le montant moyen des prêts adossés à la SBA s'élevait à 107 000 USD en 2018.
  • 12,3 millions, c'est le nombre d'entreprises appartenant à des femmes aux États-Unis.
  • Les femmes de couleur possèdent 47% de toutes les entreprises appartenant à des femmes.
  • Les minorités possèdent 45% des petites entreprises.
  • Les immigrants ont fondé 55% des start-up licornes aux États-Unis.
  • 61% des petites entreprises investissent dans le marketing par les médias sociaux.
  • Près de 50% des petites entreprises dépensent 10 000 dollars ou moins en marketing numérique chaque année.
  • 73% des propriétaires de petites entreprises sont des hommes.

Ventes et service à la clientèle

Les entreprises s’adapteront davantage au client moderne. "Les clients d'aujourd'hui ont plus de choix que jamais et ils ont montré qu'ils se tourneraient vers ceux qui accordent la priorité à la fourniture d'un service rapide, transparent et personnalisé. Qu'ils commandent un déjeuner, fassent réparer leur voiture ou effectuent une transaction financière. Dans Dans mon secteur des services financiers, nous avons déjà vu de grandes entreprises traditionnelles commencer à se laisser distancer par de plus petites startups offrant une meilleure expérience utilisateur. " - Bernardo Martinez, directeur général américain chez Funding Circle

La technologie ne remplacera pas le contact humain. "La technologie ne cesse de s'améliorer et, chaque nouvelle organisation ayant le plus de tentations, nous devons garder à l'esprit que l'IA et l'analyse prédictive ne remplaceront pas l'humain lorsqu'il s'agira de fournir l'expérience client. Bien que de grandes opportunités nous attendent L’intelligence artificielle… elle ne changera pas vraiment la donne, du moins l’année prochaine. L’intelligence artificielle peut véritablement être qualifiée d’intelligence augmentée, car elle peut augmenter l’humain en donnant aux gens de meilleures informations, une plus grande perspicacité et la capacité d’agir leurs rôles mieux. " - Claire Sporton, vice-présidente principale de l'innovation en matière d'expérience client chez Confirmit

De véritables relations dépassent la technologie. "La technologie fait plus que jamais vivre notre vie, mais ce sont les relations qui orientent les affaires et le commerce. Ainsi, les gens trouveront plus de moyens de se connecter en personne pour établir la confiance et renforcer les liens. Assurez-vous de proposer plusieurs façons de parler aux clients et d'apprendre à les connaître Les algorithmes ne peuvent qu’en dire beaucoup sur un client, mais les transactions sont dictées par les relations. Utilisez l’automatisation autant que vous le pouvez, mais n’ignorez pas la puissance de la touche personnelle. " - Paige Arnof-Fenn, fondatrice et PDG deMavens & Moguls

Technologie et cybersécurité

Bienvenue le nouveau sur la blockchain. "En 2019, je prédis qu'il sera très difficile de discuter d'innovation dans les affaires sans d'abord discuter de la technologie de la blockchain. À mesure que l'industrie évoluera et que ses cas d'utilisation se développeront, les grandes multinationales et les entreprises du Fortune 500 seront forcées de reconnaître le potentiel de la blockchain en matière de sécurité l'efficacité des opérations quotidiennes, tout simplement parce que ce sera une pratique commerciale intelligente. " - David Wachsman, fondateur et PDG de Wachsman

L'essor de l'IdO entraînera l'essor de l'informatique de pointe. "Lorsqu'il s'agit d'alimenter un nombre toujours croissant d'applications IoT dans tous les secteurs, l'informatique de pointe aura le plus grand impact sur les performances et la fiabilité. Une infrastructure capable de gérer des tonnes de périphériques et les utilisateurs finaux émettant et consommant en permanence des flux de données importants Edge computing résout ces problèmes en plaçant le calcul le plus près possible du périphérique pour une exécution plus rapide et plus efficace, ou en ne gaspillant pas de bande passante et de batterie pour des tâches pouvant simplement être traitées à la périphérie. Nous avons besoin d'une nouvelle infrastructure informatique vit au-delà du centre de données centralisé ". - Stephen Blum, fondateur et CTO de PubNub

La contextualisation des données volumineuses deviendra plus facile. "La pénurie d'experts en science des données ne faisant que sonner, la tendance en faveur d'applications analytiques faciles à utiliser va croître, permettant aux scientifiques de la production de produire des analyses de données en rendant les applications plus largement interactives, accessibles et utilisables par les analystes commerciaux, les informaticiens et autres. l'organisation." - Michael Berthold, fondateur et PDG de KNIME

Nous allons intégrer l'éthique dans nos algorithmes. "Les algorithmes influencent de plus en plus les décisions commerciales. Nous avons vu comment les entreprises basées sur leurs algorithmes se sont retournées contre des hypothèses basées sur des hypothèses. Les scientifiques - "redlining algorithmique" pourrait devenir un terme que plus d'avocats d'affaires devront défendre.) Des algorithmes éthiques conduiront non seulement à des clients plus satisfaits, mais aussi à des pratiques commerciales moins risquées. Ces deux forces guideront ce changement à partir de 2019 pour les années à venir. " - Chris Wexler, vice-président directeur et directeur exécutif des médias et de l’analyse chezCramer-Krasselt

Marketing et publicité

Le marketing continuera à devenir plus personnalisé. "Le marketing devient de plus en plus personnel, et cette tendance se maintiendra à l'approche de la nouvelle année. Plus d'images, de campagnes génériques de soutien ou d'appels à l'action impersonnels ne convaincront les consommateurs. Pour réussir, vous devrez -valeur et contenu personnalisé à chaque étape du chemin. " - Harrison Doan, directeur des analyses chez Saatva

L'avis des utilisateurs sera roi. "Aujourd'hui, les avis clients influencent plus de 95% des clients en ligne avant qu'ils ne décident d'acheter. De plus, plus de 90% des internautes s'abstiennent d'acheter des articles en ligne sans avis, qu'il soit bon ou mauvais. Dans les années à venir, Ces avis clients seront le plus grand facteur d'influence de toute entreprise. La plupart des entreprises ouvriront leurs forums d'évaluation pour publier les opinions de leurs clients. Plus important encore, les marques mèneront des campagnes marketing innovantes via ces forums d'examen pour influencer leur public cible. " - Andrei Vasilescu, PDG et expert en marketing numérique chez DontPayFull

De nouvelles sources de données sur les clients vont générer de nouvelles stratégies. "EMarketer ayant récemment prédit que les dépenses publicitaires mobiles représenteraient près de la moitié des dépenses publicitaires multimédias américaines d'ici 2020 (pour un montant de 113 milliards de dollars), je m'attends à ce que ce niveau de dépenses sans précédent ouvre de nouvelles perspectives pour les spécialistes du marketing, notamment les consommateurs. les tendances de comportement de localisation et comment ils prennent des décisions d'achat sur la route ". - Harry Dewhirst, président de Blis

La recherche vocale est enfin arrivée. "La technologie de reconnaissance vocale a continué de s'améliorer et, par conséquent, la popularité des recherches vocales a augmenté. La recherche vocale est populaire en raison de sa facilité d'utilisation et de sa rapidité. Il est plus sûr pour les personnes en déplacement (ou en voiture) via la commande vocale que par la frappe. De plus, étant donné que les gens peuvent parler plus rapidement qu'ils ne peuvent taper, ils peuvent effectuer une recherche vocale plus rapidement. Avec la popularité croissante des haut-parleurs intelligents, nous continuerons à voir en 2019 le nombre de recherches vocales. Cela va remodeler l’optimisation des moteurs de recherche, car la recherche se déplace vers les requêtes conversationnelles et à longue queue. " - Alex Membrillo, PDG de Cardinal Digital Marketing

Bancaire

De grands changements pourraient être envisagés pour les banques. "Le secteur bancaire subit déjà d'importants changements, et nous verrons cela se reproduire l'année prochaine avec des bouleversements majeurs dans la manière dont vous pouvez effectuer vos paiements. De grands acteurs tels que Google, Facebook et Amazon commenceront à envisager d'offrir leurs propres services de paiement, ce qui entraînera probablement la nécessité de leurs propres réglementations. " - Alexon Bell, directeur des produits anti-blanchiment d'argent chez Quantexa

Un changement radical vers la banque numérique se poursuivra. "Les millénaires veulent pouvoir effectuer leurs opérations bancaires n'importe où et à tout moment, ce qui ne correspond pas au modèle bancaire traditionnel. On prévoit que les services bancaires numériques atteindront plus de 2 milliards d'utilisateurs d'ici 2020. Grâce à ce changement, La solution bancaire and-mortar sera remplacée par un état d’esprit axé sur la technologie. En gros, votre portefeuille sera votre téléphone. " - Dave Mitchell, président de NYMBUS

La banque mobile signifie plus de cyberattaques mobiles. «Tous subissent une forte augmentation des attaques sur leurs opérations et transactions bancaires mobiles. Attendez-vous à ce que cela se poursuive. Environ 80% des clients des institutions financières opèrent des services bancaires en ligne, 50% sur mobile, et cette croissance est en augmentation. attaques. " - John Gunn, CMO de OneSpan

Comment les 5 principaux indicateurs économiques affectent la réussite de l'entreprise

Apprendre à prévoir le type d’effets de chacun de ces indicateurs sur les atouts de l’économie d’un pays peut vous faire économiser beaucoup d’argent.

Par exemple, si vous avez beaucoup investi en France et que vous surveillez l'IPC, vous remarquerez peut-être que l'inflation dans ce pays est en hausse. Un investisseur averti saurait que cela pourrait indiquer une hausse imminente des taux d’intérêt par la banque centrale.

Sachant que ce type de hausse a tendance à nuire à vos actions, vous pourriez décider de vous protéger en réduisant vos avoirs dans le pays pour le moment.

En tant que personne qui cherche à investir dans des entreprises dans d’autres pays, examinons rapidement certains des indicateurs économiques les plus importants qui devraient vous guider dans cette entreprise:

  1. Produit intérieur brut: représentant la valeur marchande de tous les services et biens finaux produits dans un pays donné pendant une période donnée, le PIB d’un pays est important car il vous informe sur les performances de l’économie ainsi que sur sa taille. Si un pays a un PIB en croissance et que l’inflation ne pose pas de problème particulier, les entreprises de son pays en tirent généralement mieux.
  2. Indice des prix à la consommation: mesure de l’évolution des prix des services à la consommation types et des biens achetés par les ménages d’un pays, l’IPC est souvent utilisé comme indicateur de l’inflation. L’inflation peut affecter négativement ou positivement la monnaie d’un pays, ce qui déterminera à quel point il est coûteux pour vous d’investir dans ledit pays.
  3. PMI Manufacturing and Services: il s’agit simplement d’un indicateur de la santé du secteur manufacturier d’un pays au cours d’une période donnée. Connaître le PMI d'un pays vous dira si les entreprises vont bien ou pas et pourquoi.
  4. Indicateurs d'emploi: c'est peut-être l'indicateur le plus important à surveiller. La productivité et la richesse des citoyens d’un pays déterminent directement le montant qu’ils doivent dépenser en biens et services. Si les taux de chômage augmentent, ces citoyens auront un revenu disponible moindre et, de ce fait, les dépenses de consommation diminueront, ce qui affectera à la fois le PIB et les perspectives de croissance économique globale du pays en question, ce qui sera mauvais pour les affaires.
  5. Procès-verbaux des banques centrales: la banque centrale d’un pays détermine directement les politiques financières qui régiront son économie pour un exercice donné. Écouter ce que disent les banquiers centraux ou lire les comptes rendus officiels des banques centrales vous donnera des indices sur les futures mesures politiques qui affecteront directement les entreprises.

Bien qu’il s’agisse de cinq des indicateurs les plus importants indiquant la direction que prend l’économie d’un pays et son utilité pour les entreprises, ils ne doivent PAS être utilisés comme une source unique d’informations.

Ils ne doivent servir que de point de départ pour des recherches ultérieures dans des domaines et des créneaux d’affaires spécifiques.

Pourquoi la mondialisation est une excellente idée

Le problème avec le démarrage d’une entreprise dans des pays étrangers de nos jours est qu’il n’est pas nécessaire que ce soit aussi difficile que par le passé.

Oui, il existe encore des réglementations, des taxes et des politiques étrangères pour naviguer, mais grâce à la technologie et à la libre circulation de l'information sur Internet, ces exigences sont désormais plus faciles à trouver et à comprendre.

Le fait que vous possédiez une petite entreprise aux États-Unis ou au Royaume-Uni ne signifie pas que vous devez penser localement. Vous pouvez facilement développer et faire de votre entreprise une marque mondiale. Bien que les défis existent, les avantages potentiels dépassent de loin les obstacles que vous pourriez rencontrer.

Voici quelques excellentes raisons pour lesquelles vous pourriez envisager une mondialisation:

  • Vous allez diversifier vos marchés et conquérir de nouvelles clientèles
  • La mondialisation pourrait facilement prolonger la durée de vie de vos produits actuels. Quel que soit le produit que vous avez déjà établi dans votre pays d'origine, il pourrait très bien être la prochaine chose à faire à l'étranger
  • Vous réduisez considérablement votre dépendance à votre marché local et répartissez le risque au niveau mondial
  • Il vous apprendra de nouvelles méthodes pour faire des affaires, vous montrera comment rivaliser sur des marchés plus concurrentiels et vous permettra de vous développer en tant que marque.
  • Cela vous permettra de mieux faire face aux fluctuations saisonnières. Par exemple, si vous avez un produit qui se vend très bien en hiver et que c'est l'été dans votre pays, vous pouvez facilement le vendre dans d'autres pays qui connaîtront l'hiver au cours de cette même période.

Mais avant d’envisager de créer une entreprise dans un autre pays, vous devez effectuer vos recherches. Découvrez quels types de différences culturelles pourraient rendre ce marché hostile à votre marque et à vos produits. Découvrez quel type de politique le gouvernement a contre votre type d'entreprise et voyez s'il existe un potentiel viable pour votre entreprise.

C’est la raison pour laquelle nous avons établi cette liste à votre intention aujourd’hui, afin de vous montrer quels sont les pays les meilleurs au monde pour créer une entreprise et ceux qui ne tiennent tout simplement rien de si prometteur pour le moment.

Les 10 meilleurs pays pour créer une entreprise

Maintenant que nous savons ce qu’il faut rechercher dans un pays pour déterminer s’il est ou non idéal pour faire des affaires, examinons quelques-uns des pays les plus lucratifs sur lesquels vous devriez vous concentrer (sans ordre particulier):

Un coup d'oeil rapide

  • Croissance du PIB: 1.8%
  • PIB par habitant: 39 000 $
  • Dette publique / PIB: 89%
  • Population: 66 millions
  • Chômage: 4,9%
  • Balance commerciale / PIB: -4,4%
  • Inflation: 0,7%

Ce pays en tête Forbes ’ Liste 2018 des meilleurs pays pour faire des affaires. Et pour cause!

Ils disent que les chiffres ne mentent pas et qu'en l'état actuel des choses, le Royaume-Uni, malgré toutes les incertitudes liées au Brexit, reste l'un des meilleurs pays pour la création d'une entreprise.

Outre les beaux indicateurs économiques, d’autres facteurs entrent en jeu, des facteurs qui propulsent le Royaume-Uni au sommet. Ceux-ci inclus:

  • Facilité d'intégration d'une entreprise: au Royaume-Uni, cela peut être fait en une heure et vous coûtera 14 £ ou environ 20 $.
  • Avantages fiscaux: le gouvernement britannique offre aux fondateurs, aux investisseurs et même aux employés divers avantages liés à l'impôt, ce qui rend le pays très attractif d'un point de vue financier.

En outre, le Royaume-Uni a l'un des taux d'imposition des sociétés les plus bas des pays du G20 et, en tant que tel, est plutôt attractif pour les investisseurs commerciaux.

2. Aux États-Unis, il y a 30,2 millions de petites entreprises.

Pour ceux d'entre vous qui se demandent quel pourcentage de l'économie sont des petites entreprises, en 2018, 99,9% des entreprises américaines étaient des petites entreprises. Actuellement, les petites entreprises emploient plus de 47,5% de la main d’œuvre privée aux États-Unis et représentent 1,9 million de nouveaux emplois en 2017. Désignées comme un moteur économique, les petites entreprises font toujours partie intégrante du paysage économique de l’État.

3. Les microentreprises représentent 75,3% des employeurs du secteur privé.

Les entreprises de moins de dix employés sont les plus courantes. Ils représentent 75,3% de l’ensemble des employeurs du secteur privé, mais n’occupent qu’une petite part de l’emploi, soit seulement 10,5% de l’ensemble des emplois du secteur privé.

Source: Blue Corona

4. Quel est le taux de réussite des petites entreprises? 50% d'entre eux survivent cinq ans ou plus.

Contrairement à la croyance populaire selon laquelle la majorité des nouvelles entreprises échouent au cours de la première année, la Small Business Association a déclaré que seulement 30% des entreprises nouvellement créées risquaient de faire faillite au cours des deux premières années. En outre, 50% des petites entreprises survivront au moins cinq ans et 66% le seraient tout au long des dix premières années. Seulement 25% atteignent 15 ans ou plus. Le succès d’une petite entreprise repose sur une planification, une flexibilité et un financement adéquats.

5. 1 entreprise sur 12 ferme chaque année.

Vous vous demandez quel est le taux de survie des nouvelles entreprises? Chaque année, 1 entreprise sur 12 ferme et seulement 4 entreprises sur 100 survivent au-delà de la barre des 10 ans. Selon une étude menée par une banque américaine, 82% des entreprises échouent à cause de problèmes de trésorerie. Cela souligne la nécessité d’analyser régulièrement les états des flux de trésorerie pour s’assurer que vous êtes au-dessus.

6. 50% de toutes les entreprises américaines sont exploitées à domicile.

Il y a quelques années à peine, travailler chez soi semblait être un rêve impossible. Mais, avec les progrès technologiques, exploiter une entreprise dans le confort de votre maison est devenu parfaitement gérable. Selon les statistiques de la SBA, 50% des petites entreprises sont à domicile, dont 60,1% des entreprises sans salarié. Le type le plus courant de ces entreprises est l'entreprise individuelle.

Politique publique

Les conditions politiques favorisent les entrepreneurs. "Je suis optimiste quant à la politique publique, à la réglementation et à l'intervention gouvernementale en général. L'administration Trump poursuivra sa politique de déréglementation, car cela est très utile pour l'économie. Deuxièmement, la victoire du parti démocrate à la Chambre des représentants contribuera à renforcer les embouteillages à Washington, DC, et les embouteillages sont bons pour les affaires. " - Mark Thornton, auteur de La malédiction des gratte-ciel

Les règles de confidentialité des données vont proliférer dans le monde entier. "Les États-Unis découvriront que le règlement général de l'UE sur la protection des données (RGPD) a établi une norme de facto globale, affectant à la fois les startups et les sociétés bien établies. L'acceptation du RGPD sera motivée par une tendance continue à la cybercriminalité et aux violations de données en 2019. Identités volées et les mots de passe inciteront d’autres régions du monde à envisager une législation similaire. " - Georg Greve, cofondateur et président de Vereign

L'incertitude des tarifs se poursuit jusqu'en 2019. «L’économie se porte très bien actuellement. Il semble que nous puissions absorber deux ou trois autres hausses de taux d’intérêt d’un quart de point d’ici la fin de l’année sans aucun effet négatif important. Toutefois, l’incertitude entourant les tarifs et la guerre commerciale imminente pourraient changer cette perspective. " - James Cassel, co-fondateur et président de la banque d'investissement Cassel Salpeter & Co.

9. Les industries populaires pour les startups en 2018 comprenaient les soins de santé, le commerce électronique, la technologie, la marijuana et la maintenance.

Identifier les industries qui sont sur le point de se développer vous donnera un avantage lors du lancement d’une nouvelle entreprise. L'enquête Fundera a révélé les industries les plus lucratives qui devraient exister dans les dix prochaines années. La technologie, la santé et l’énergie figuraient en tête de liste. L'immobilier, le commerce de détail et l'hôtellerie font également partie des industries qui connaîtront la plus forte croissance de l'emploi à l'avenir.

Galerie: Les meilleurs pays pour les entreprises 2019

La Heritage Foundation vante les avantages du Brexit pour le Royaume-Uni dans son «Indice de la liberté économique» annuel, qui fait partie de notre notation. "Le processus de sortie de l'Union européenne offrira au gouvernement la possibilité de remédier aux éventuelles lacunes structurelles susceptibles de freiner une économie déjà très performante", selon le rapport. «Le Royaume-Uni possède l’un des environnements d’investissement et d’investissement les plus efficaces au monde et sera bientôt ouvert à des relations commerciales plus étroites.»

Zandi est moins optimiste. Il pense qu'il faudrait plusieurs générations pour que l'économie de 2 600 milliards de dollars récupère du Brexit. "Dans la proposition de Theresa May, qui est très probablement, l'orientation globale du Royaume-Uni est diminuée. Cela rend l'investissement et le commerce plus difficiles », déclare Zandi. "Le soleil économique britannique va certainement briller de moins en moins."

Nous avons évalué les meilleurs pays d'entreprises en évaluant les pays en fonction de 15 facteurs différents, notamment les droits de propriété, l'innovation, les taxes, la technologie, la corruption, la liberté (personnelle, commerciale et monétaire), la bureaucratie et la protection des investisseurs. Les autres paramètres inclus étaient la main-d'œuvre, l'infrastructure, la taille du marché, la qualité de vie et le risque. Chaque catégorie était pondérée de manière égale.

Les données sont basées sur des rapports publiés par Freedom House, la Heritage Foundation, la Property Rights Alliance, les Nations Unies, Transparency International, le Groupe de la Banque mondiale, Marsh & McLennan et le Forum économique mondial (cliquez ici pour plus de détails sur la méthodologie employée, ainsi que sur les meilleurs et les pires pays sur chaque métrique).

La Suède gagne deux places et termine deuxième cette année. Le climat des affaires de l’économie d’exportation a reçu des notes élevées en matière d’innovation, de droits de propriété, de risque et de corruption réduite. Stockholm est l’un des principaux centres technologiques européens. Le ratio de la dette publique au PIB du pays scandinave est passé de 80% en 1995 à 41% l’an dernier.

Hong Kong, les Pays-Bas et la Nouvelle-Zélande complètent les cinq principaux pays.

Les États-Unis ont perdu cinq places cette année au 17 e rang, une avance sur l’Espagne. La plus grande économie mondiale, avec 19,5 milliards de dollars, a perdu du terrain en matière de libertés personnelles, commerciales et monétaires.

«Au lieu d’embrasser le monde, nous le repoussons, ce qui est mauvais pour les affaires», déclare Zandi, qui souligne que la politique d’immigration est un facteur de dissuasion majeur pour le climat des affaires aux États-Unis. L'obtention de visas pour les travailleurs hautement qualifiés oblige les entreprises à s'installer à l'étranger. Les meilleurs et les plus brillants occupent souvent des emplois en dehors des États-Unis. C’est un double problème si ces personnes créent de nouvelles entreprises. «Cela met en jeu ce qui fait tourner l’économie américaine», déclare Zandi.

Watchdog organization Freedom House annually rates countries on the “real-world rights and freedoms enjoyed by individuals.” Thirty-three countries get their highest rating. As of this year, the U.S. is not one of them. The U.S. political freedom score took a hit, with the report citing “Growing evidence of Russian interference in the 2016 elections, violations of basic ethical standards by the new administration, and a reduction in government transparency.”

African nations populate the worst countries for business with seven of the bottom 10 (Haiti is the weakest among non-African countries). These countries typically fare poorly on innovation, trade freedom and investor protection. The Central African Republic ranks last. The conflict-prone nation has a GDP per capita of only $400.

Related Articles:

London skyline. Photo credit: Getty

British prime minister Theresa May survived a no-confidence vote called by her own Conservative Party last week in the battle over Brexit. “We now need to get on with the job of delivering Brexit to the British people and building a better future for this country,” May told reporters after the vote.

As terms of the country’s exit from the European Union are mapped out, Britain’s future is murky. Yet the foundation of its business climate remains attractive, leading the U.K. to the top spot in Forbes’ 13 th annual look at the Best Countries for Business, which measures countries that are most hospitable to capital investment. It is the second straight year with the U.K. in the lead.

“The U.K. has a globalized economy that is more open than most across the world in terms of trade, investments, capital flows and, until recently, immigration,” says Moody’s chief economist Mark Zandi.

The U.K. is the only country to land among the top 30 (out of 161 countries ranked) on all 15 metrics Forbes used to rate the countries.

14. 12.3 million is the number of women-owned businesses in the US.

Women are harnessing their entrepreneurial spirit more than ever. As a result, the number of women-owned businesses has increased 31 times from 1972 to 2018. In 1972, only 4.6% of all firms (402,000) were owned by women. Today, this number is 12.3 million, which is 40% of all firms. These businesses employ 8% of the private sector labor force, contributing 4.3% of total revenues.

The modern workplace

Businesses will prioritize employee happiness. "Businesses will be focusing on employee engagement and happiness. Because unemployment is at historic lows, keeping employees engaged and happy is critical to retaining good people. Furthermore, many people are unhappy with the state of our country and the world right now. Keeping them happier at work … boosts productivity 10 to 25 percent." - Scott Crabtree, chief happiness officer at Happy Brain Science

The shift toward remote work will increase. "People will be spending less time commuting and traveling but more time working remotely, causing business leaders to find other ways to share corporate info and increase workplace collaboration. With the rise of telecommunications (video, chats, etc.), the need for employees to hit the road has subsided, meaning that business leaders will need to rethink their communications strategies. They'll also need to consider how to encourage workplace collaboration when everyone is in a different place." - Jen Grogono, CEO of uStudio

Tech startups will hire candidates from a broader range of professional backgrounds. "In 2019, tech startups will look beyond technology-specific hires like computer scientists and coders, and consider the broader spectrum of STEM talent to grow their company. Many startups are, by default, STEM companies. While technical skills are important, graduates of math, science and engineering programs have strong research and analytical skills that can help an emerging tech company reach new heights. A broader representation of STEM-related roles, especially women in these fields, will be a focus for companies that want to increase diversity and innovation, which is essential for competing in the tech industry." - Andrea Lewis, strategic advisor at Geeky Girl Reality

Des entrevues avec des sources ont été menées pour une version précédente de cet article.

18. There are 2,142,800 Latina-owned businesses.

Latinas own 17% of all women-led businesses. This number has grown by 10% annually between 2007 and 2018 while the annual growth rate for the past year is 7%. These firms generated $51,400 in revenues.

Source: American Express

19. Women of color own 47% of all women-owned businesses.

Based on small business owner statistics , firms owned by women of color grew by 163% in the last decade. According to the American Express report, the main reason for this surge was the prolonged recession-recovery period which enticed women of color to turn to entrepreneurship to earn enough money to live on. As of 2018, women of color make for 47% of women-owned businesses, generate over $386 billion in revenues, and employ 2,230,600 people.

Source: American Express

20. Nearly half of the female business owners are between 45 and 65 years old.

It seems that the aging female bosses work longer. Almost half of all female business owners (48%) are between the 45-65 age range. Female business owners aged 25-44 make for 31% of this group.

Source: American Express

21. Hispanics, Asians, and Native Americans represent 26% of all business owners.

Hispanics are the second largest group of minority small business owners after African American. They make for 14% of the business owners surveyed. Asians and Native Americans represent 8% and 4% of the business owners, respectively.

Source: Guidant Financial

Other Good Countries

Depending upon how you define them, there are approximately 200 countries in the world. While these ten countries we’ve highlighted represent great opportunities, there are other wonderful countries. Where else should you look to start a new business?

  1. Australie
  2. L'Autriche
  3. Belgique
  4. Danemark
  5. Estonie
  6. Malaisie
  7. Pays-Bas
  8. Suède
  9. Taiwan
  10. Etats-Unis

Political and economic stability are some of the things that make these countries the best to start a business in. They also largely have excellent governance with favorable policies that are not only welcoming to business investment but actually encourage innovation and entrepreneurship.

This, coupled with the availability of disposable income for the locals as well as favorable trade agreements with other, equally large markets in their regions, make them perfect for business investment.

22. Minorities own 45% of small businesses.

The State of a Small Business survey discovered a dramatic increase in the number of small businesses owned by minority ethnic groups. For comparison, in 2015 only 15% of all business owners were part of a minority ethnic group. Small business growth statistics show that the number of African American owners jumped dramatically by over 400% in the period between 2017 and 2018.

Source: Guidant Financial

23. Veterans own 9.3% of U.S. firms.

The latest reports show that veterans own 2.52 million businesses. Of them, 42,485 firms employed more than 5 million people in 2018 while 2.08 million are self-employed businesses. California, Texas, and Florida are the states with most veteran-owned companies.

Source: Small Business

24. Immigrants make up 25% of small business owners.

Immigrant entrepreneurs form a quarter of small businesses in the US. California, New York, and New Jersey have the largest concentration of immigrants who pursue the American dream. If you ask yourself what percentage of jobs dothesesmall businesses create?” , you should know that researchers have noted that immigrant-owned businesses generate fewer jobs that are also low-paying.

25. Immigrants have founded 55% of the unicorn startups in the US.

50 of 91 startups valued over $1 billion had at least one immigrant founder. Many of these companies have substantially increased the number of employees over the past two years. The leader among the immigrant-founded unicorn startups is Uber with 9,382 employees in the US and 3 million active drivers. Other examples include SpaceX with 7,000 employees, WeWork with 6,000, and Mu Sigma with 3,500 employees.

26. 70-80% of people research a small business before visiting or making a purchase from them.

Having a website is of an utmost importance for any business, regardless of its size. A website comes with a set of benefits like increased visibility, adds credibility, and ensures better customer experience. With the vast majority of customers going online to check the business prior to making a purchase, you simply cannot afford to ignore the need for a website.

Source: Blue Corona

27. Did you know how many small businesses have a website? Stats show that 64% of them do.

Despite the fact that having a website benefits small businesses, one-third of them still don’t have a website. They point out that cost, irrelevance to industry, and social media are the main reasons for not having a website.

30. The majority of small businesses do not invest in content marketing.

Clutch.co’s survey found that content marketing is the most underestimated digital marketing channel. A whopping 80% of small businesses don’t use content marketing. This means that one in four businesses misses the opportunity to leverage the most cost-effective channel for building brand loyalty and spiking the ranks in SERPs.

31. 92% of small business owners think that having a website is the most effective digital marketing strategy.

89% of small business owners believe that using SEO also helps. The small business growth statistics for 2019 prove that the combination of these two tactics is indeed the most important element of a successful digital marketing strategy. Build a website that uses the right keywords to target a relevant audience, produce high-quality content, and provide a dynamic user experience and you’ll see the number of leads increase drastically.

Source: Iron Paper

32. AR and VR are the least common forms of small business digital marketing.

AR and VR are forefront technologies that help in bringing the product closer to the consumers, giving an accurate impression. Despite the benefits that AR and VR bring, only 10% of small businesses engage in this type of digital marketing.

The Worst Countries to Start a Business In

Just as there are countries in this world that are highly favorable for business investments, there are countries that simply do not encourage this sort of thing. Many of these countries are mired in:

  • Rampant corruption
  • Political instability
  • Restrictive, if not exploitative, foreign investment policies
  • Woeful security and safety issues

And to top it all off, many of them have a largely unskilled labor force despite the fact that it is affordable. With that in mind, here are some of the worst countries to start a business in.

GDP: $9.9 Billion as of December 2017

Other Difficult Countries to Do Business In

Perhaps the one that stands out the most is The Central African Republic. The main problem with this country is that there is little to almost non-existent political participation by the public. This means that the country is run by a political class that enacts retrogressive and unfavorable policies. There is also widespread violence, great unrest, political instability and poor access to education and healthcare. The labor force here is highly unskilled, and the infrastructure is almost non-existent.

Other countries that are not very conducive to business investments for one reason or another include:

Most of these countries have a high inflation rate, extreme poverty rate, and a lack of trained or skilled labor force. For some, this current situation has been brought about by recent conflicts and civil war while others have made it onto this list due to poor governance and corruption. But whichever way you choose to look at it, starting and operating a profitable business in any of these countries will not only be a tall order, it will be nearly impossible.

Tips for Starting a Business in Another Country

Although technological advances have made it considerably easier to find out what it would take to start a business in a foreign country, the actual undertaking is still a daunting task. Imagine how difficult it is to start, run, and build a profitable business in your own country. Now multiply that a few times to get a clearer idea of how difficult it would be to start one in a foreign nation.

For starters, you will have to comply with an extensive list of local and foreign regulations as well as dealing with things like foreign exchange rates and language barriers. All of these are instrumental and could very well ruin your prospects. Here are some tips that you should consider before starting a business in another country:

Research the business practices that apply to your niche You need to familiarize yourself with the laws, regulations, banking tendencies, and tax laws that govern whichever country you want to invest in as a business owner. You need to have local lawyers on the ground, people who will give you a clear picture of what it takes to incorporate your business, acquire the right properties, pay the labor force, and make an actual profit. Have a clear grasp of the country’s political climate One of the most consistent issues with the countries that have been named as the worst for business is the fact that they all have a volatile political climate. The exact opposite is true for the countries that have been named as the best to start a business in, they all have very stable political climates. A country’s political climate largely determines the kind of economic growth it could enjoy as well as the financial policies that will govern it for a fiscal year. It also indirectly determines its levels of corruption as well as the bureaucracy involved in starting a business. Study cultural differences A bikini manufacturer may have a huge market share in the most liberal and westernized countries, but you cannot objectively expect the same business to have as much success in a conservative Muslim country. You need to know the cultural differences that govern whichever country you want to invest in. What might be big business in the US just might not sell as well in China — and vise versa. You also need to study the different social customs involved as well as language barriers. In some countries, a deal is not done unless the parties involved have shaken hands, had tea, or taken a steam bath together. These are just some of the peculiar cultural differences that you need to keep an eye out for when going international. Get local guidance You will need to hire lawyers from your home country as well as your destination country. But you will also need to get local guidance from businesspeople and local members of the workforce. These are people who know the ins and outs of running and working in business in your destination country of choice. They will teach you things that you cannot read in a report or online. They will show you how to work with the local population to get your business up and running smoothly. And the closer they are aligned to your niche, the better.

Conclusion: Going Abroad Is Difficult but Worthwhile

Starting a business in a foreign country is an excellent idea for all the right reasons (new markets, more advanced technology, better labor force, and cheaper tariffs). But, before you can enjoy all this, you need to find the right country in which to start that business. This guide gives you a good idea of where to start and which countries to avoid.

What About Cheap Labor in Poor Countries?

How important cheap labor is will depend upon your kind of business. If you are developing cutting-edge robot technology, it’s likely you won’t find workers with the skills to help you out. On the other hand, if you don’t need skilled workers, you still need to balance this savings against other things like tariffs and regulations. As always, the issues are complicated and you need to do your homework.

What if Bribes Are Necessary to Do Business in a Country?

Run away! And that’s why all of the countries on our “best” list have stable governments with relatively low levels of corruption. It is a very bad idea to pay bribes because it is almost certainly technically illegal wherever you are. And that means you could face blackmail or even criminal penalties in the future.

Why Not Just Choose the UK?

Bien que Forbes did name the United Kingdom the best country to run a business in 2018, that’s one opinion. What’s more, it’s a general opinion. Remember: your business is not generic — it’s specific. Thus it has specific needs. You’ll likely do fine in any of the countries we’ve highlighted. But if you want to make the best decision for your own business, you need to do more homework.

Why Do You Rate Libya So Low?

The truth is that Libya is on the mend. But things are going very slowly and there is a civil war going on. No one knows what it will be like next year, much less in a decade. It could be two countries by then. Check back in five years and we may be singing the praises of Libya. But not now.

Ressources

Here are the links to the data used in this article:

And here are some important definitions:

You might be wondering, “Where can I get dependable country-specific business data?” It’s a harder question to answer than you may think. There are all kinds of websites that put out data and they are most definitely not of equal value. Check out any source before you rely on its information.

But we’ve put together the most reliable sources of data. This isn’t exhaustive, but it will get you started:

Images: United Kingdom from Max Pixel, Singapore from Pixabay, Norway from Pixabay, New Zealand from Pixabay, Hong Kong from GoodFreePhotos, Mexico from Pixabay, Switzerland from GoodFreePhotos, Canada from Pixabay,
Ireland from Pixabay, Germany from Max Pixel, Haiti from US Air Force, Libya from Pixabay, and Currencies from Pixabay. All these images are in the public domain. Landing at Hassan Djammous airport, N’Djamena, Chad by Ken Doerr from Chester, UK. Licensed under CC BY 2.0. Note that all images have been cropped.

Category: Miscellaneous
Last updated: September 24, 2019