Santé

10 façons bizarres d'améliorer votre mémoire et vos performances mentales

Note de l’éditeur: sauf pour “Memory Aids”, ce qui suit provient de Augmentation de l'efficacité personnelle (1925) de Donald A. Laird. Certains reformatages et condensations ont été appliqués au chapitre original.

La force de votre mémoire dépend de la façon dont vous mémorisez plutôt que de son utilisation. Ce que vous voulez faire, c'est apprendre les meilleurs moyens de mémoriser. Après les avoir apprises, suivez-les rigoureusement jusqu'à ce que vous les ayez enracinées comme des moyens habituels de mémoriser que vous utilisez sans pensée ni effort.

La mémoire elle-même ne peut probablement pas être améliorée. Nous sommes limités par nos dons naturels, mais la façon dont nous mémorisons peut être améliorée. C'est là que réside le secret.

1. Soyez intentionnel dans la mémoire.

L’homme qui a d’abord dit «c’est les petites choses qui comptent» aurait peut-être voulu être drôle, mais il a déclaré que la vérité était d’améliorer la mémoire. La première «petite» chose à corriger est votre intention de vous en souvenir.

Essayez de vous rappeler cette phrase: l'intention a beaucoup à voir avec la rétention. N'oubliez pas cela, car il illustre l'une des premières étapes à suivre pour mettre la mémoire en état de fonctionnement.

Quand on essaie de se souvenir, sa mémoire fonctionne beaucoup mieux que lorsqu'elle est laissée à la dérive. Il a été constaté que, lorsque l’on essaie de s’en souvenir, il se souvient de 20% de mieux pendant quelques heures. Ce même petit effort améliore la mémoire pendant de plus longues périodes jusqu'à 60%.

Appliquez-le chaque fois que vous rencontrez quelque chose qui pourrait être utile. Lorsque vous êtes présenté à une personne, dites-vous: «Je dois essayer de me souvenir de lui», vous vous en souviendrez beaucoup mieux. Lorsque vous trouvez un marché dans les publicités, dites: «Je dois m'en souvenir» et vous économiserez vos sous, ainsi que l'embarras de l'oubli.

Il n’est pas juste de se plaindre d’une mauvaise mémoire tant que vous n’avez pas vraiment essayé d’utiliser ce que vous avez de la meilleure façon possible. La capacité de se souvenir est là. C'est à vous d'en tirer le meilleur parti.

1. Serre le poing droit

Photo de: Robbie Veldwijk

Assez bizarre, n'est-ce pas? Des scientifiques de l’Université d’État de Montclair ont établi qu’un groupe de volontaires serraient le poing droit lorsqu’ils acquéraient du nouveau matériel, puis fermaient le poing gauche lorsqu’ils se rappelaient.

2. Tenez votre urine

Tu m'as bien entendu. La prochaine fois que vous devrez aller pipi, tenez vos chevaux. Il semble que retenir votre urine améliore la prise de décision avant de choisir une récompense financière immédiate ou différée.

La recherche a été appréciée dans le monde entier: une scientifique néerlandaise qui dirigeait cette étude, Mirjam Tusk, a en fait reçu le prix IgNobel.

3. Passez quelques minutes à regarder les arbres

Photo de: Andreas Krappweis

Si vous n'êtes pas un hippie amoureux de la nature et amoureux des arbres, vous voudrez peut-être reconsidérer votre réflexion - regarder une photo d'arbres ou une promenade rapide dans les bois peut améliorer les performances de votre mémoire et de votre attention de 20%.

4. Pensez haut

Une étude auprès de 30 adultes plus jeunes et de 31 ans a montré que penser à haute voix augmente la performance des matrices de Raven (Bors & Stokes, 1998, Educational and Psychological Measurement, 58, p. 382), mais n’a aucune incidence sur les autres tâches.

Dans l’essai de réplication, 30 adultes plus âgés (âge moyen = 73,0 ans) ont exécuté les matrices de Raven et trois autres tâches pour reproduire et étendre les résultats de l’étude initiale. Une fois encore, les adultes plus âgés ont obtenu de meilleurs résultats que sur les matrices de Raven tout en réfléchissant à voix haute. Les gains de performance sur cette tâche ont été substantiels (d = 0,73 et 0,92 dans les expériences 1 et 2, respectivement), ce qui correspond à une augmentation de l’intelligence fluide de près d’un écart-type.

La source: «Comment obtenir onze points de QI en dix minutes: penser à haute voix améliore les performances des matrices de Raven chez les personnes âgées» dans Vieillissement, neuropsychologie et cognition, volume 17, numéro 2 mars 2010, pages 191 - 204

5. renifler romarin

Photo de: Hagit Berkovich

Une étude a révélé que l’arôme d’huile essentielle de romarin pourrait améliorer la mémoire des adultes en bonne santé. Les personnes dans une pièce parfumée au romarin ont mieux réussi à se souvenir d'événements et à prendre conscience de la nécessité de terminer des tâches à des moments particuliers (McCready & Moss, 2013).

6. Porter du rouge

Vous devez admettre que cette couleur a quelque chose d'intensif. Russell Hill et Robert Barton, deux chercheurs de l’Université de Durham, ont systématiquement analysé toutes les confrontations des Jeux olympiques d’Athènes de 2004.

En 2008, ils ont analysé les équipes de la Premier League anglaise de 1947 à 2003, ce qui a donné des résultats similaires.

La théorie veut que cela déclenche un sentiment de domination chez les joueurs portant cette couleur tout en ayant un effet menaçant sur leurs adversaires.

7. manger des flavanols de cacao

Il semble qu'un antioxydant dans le chocolat semble améliorer certaines capacités de mémoire que les gens perdent avec l'âge.
Les participants ayant la mémoire d'un homme typique de 60 ans sont devenus ceux de 30 ou 40 ans après seulement trois mois.

Ils ont bu pendant trois mois un mélange riche en antioxydants, les flavanols de cacao, et ont obtenu de meilleurs résultats en test de mémoire que les personnes buvant un mélange à faible teneur en flavanols.

Mais avant de commencer à étaler du chocolat sur tout votre corps avec un air maniaque sur votre visage, lisez ceci:

Pour prendre la dose quotidienne d'épicatéchine (un des flavonoïdes) du groupe à teneur élevée en flavanols, prenez 138 mg, il faudrait manger au moins 300 grammes de chocolat noir par jour, soit environ sept barres de taille moyenne. Ou peut-être environ 100 grammes de chocolat cuit ou de poudre de cacao non sucré, mais les concentrations varient considérablement en fonction du traitement. Le chocolat au lait contient la plupart des épicatéchines.

Je suppose donc que nous devrons attendre la création d’un nouveau produit. La honte.

8. Chew Gum

Cela pourrait augmenter votre rappel de 20% sur un test court en raison d'une amélioration du flux sanguin vers le cerveau. De plus, cela vous aide à rester plus concentré sur une tâche. D'autre part, cela augmente vos chances d'êtres socialement isolés si vous ne pouvez pas vous empêcher de vous frotter les lèvres!

9. manger des noix

Photo de: Adrian van Leen

Pourquoi? Eh bien, noix? (tais-toi, JE SUIS hilarant!), La recherche a montré une amélioration significative des capacités d'apprentissage, de la mémoire, de la réduction de l'anxiété et du développement moteur chez les souris nourries avec un régime alimentaire riche en noix.

Les scientifiques suggèrent que «la forte teneur en antioxydants des noix pourrait contribuer à protéger le cerveau de la souris contre la dégénérescence typique de la maladie d’Alzheimer».

10. Ignorer les stéréotypes

C’est l’une qui est assez ironique: si vous rappelez aux personnes âgées les stéréotypes sur l’âge et la mémoire, elles auront de moins bons résultats aux tests (Hess et al., 2003). On ne peut que se demander si ce phénomène a le même effet sur les blondes. Quoi qu’il en soit, ignorez les stéréotypes et vous êtes prêt à partir.

Pourquoi ne pas leur donner une chance? Ne les utilisez pas tous en même temps. Cela pourrait être gênant.

Allez-vous utiliser l'une de ces méthodes? Faites le moi savoir!

Développer votre capacité à vous souvenir

Êtes-vous souvent incapable de vous souvenir d'un fait ou d'un chiffre important?

Avez-vous oublié les noms des personnes dans les pires moments?

Une question vous est-elle déjà posée et vous devriez connaître la réponse, mais vous avez du mal à former une réponse intelligente?

Ce sont des cas courants où une bonne mémoire est importante.

Cliquez ici pour voir une transcription de cette vidéo.

La mémoire, c'est plus que rappeler des informations pour des examens ou des jeux-questionnaires. C'est une compétence professionnelle importante que vous pouvez développer et améliorer. Qu'il s'agisse de se souvenir de statistiques clés lors d'une négociation, de citer une action qui crée un précédent lors d'une prise de décision, ou d'impressionner vos clients avec votre connaissance de leurs gammes de produits, votre capacité à vous souvenir est un avantage majeur.

Les personnes qui ont de bons souvenirs sont souvent perçues comme des personnes bien informées, intelligentes, compétentes et fiables. Et il existe de nombreuses techniques que vous pouvez utiliser pour développer votre propre capacité à mémoriser des informations, puis à les rappeler quand et où vous en avez besoin.

Prends soin de ta santé

La base d'une bonne mémoire est un corps et un esprit sains. Vous ne pouvez pas vous attendre à ce que votre cerveau fonctionne au mieux si vous ne prenez pas soin de votre corps. Voici quelques problèmes clés que vous devez résoudre:

  • Bien manger - Assurez-vous que les principales vitamines sont dans votre alimentation, y compris l'acide folique> , conscience de la pensée et pensée positive rationnelle et des images réduire votre niveau de stress.
  • Ne pas fumer - Limitez votre consommation de caféine et d'alcool (un excès d'alcool peut sérieusement affecter votre mémoire à court terme). Faites assez d'exercice.

Ces conseils de santé de base vous permettent de maximiser les capacités de votre cerveau.

Utiliser les mnémoniques

Mnémotechnique sont de simples outils d'amélioration de la mémoire qui vous permettent de relier des éléments et des idées faciles à mémoriser au quotidien à des informations dont vous souhaitez vous souvenir. Plus tard, en rappelant ces objets de la vie quotidienne, vous pourrez également rappeler ce que vous vouliez retenir.

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez chaque semaine de nouvelles compétences professionnelles et bénéficiez de nos dernières offres et du classeur de plan de développement personnel téléchargeable gratuitement.

Il existe de nombreuses techniques mnémoniques:

  • La technique du nombre et de la rime - Cela vous permet de vous souvenir des listes ordonnées. Commencez avec un mot standard qui rime avec le nombre (nous recommandons 1 - Petit pain, 2 - Chaussure, 3 - Arbre, 4 - Porte, 5 - Ruche, 6 - Briques, 7 - Ciel, 8 - Porte, 9 - Ligne, 10 - Poule). Créez ensuite une image associant chacun à la chose que vous essayez de mémoriser. Pour mémoriser une liste de pays d'Amérique du Sud en chiffres / rimes, vous pouvez commencer par:
    • One - Bun / Colombia: Un BUN avec la colonne d'un temple grec qui en sort.
    • Two - Shoe / Venezuela: VENus de Milo sortant de la mer en CHAUSSURE.
    • Three - Tree / Guyana: Des amis appellent GUY et ANnA assis dans un arbre.
    • Quatre portes / Équateur: UNE PORTE en forme de cercle / globe entourée d’un EQUAtOR doré.
  • Le système de nombre / forme - Ici, créez des images qui se rapportent à la forme de chaque nombre et connectez ces images aux éléments de votre liste. Utilisons le même exemple:
    • One - Spear / Columbia: Le manche du SPEAR est une COLONNE en marbre mince.
    • Deux - Swan / Venezuela: Cette fois, VENus se tient sur le dos d'un SWAN.
    • Trois - Lunettes à double foyer / Guyane: GUY vient de marcher sur les lunettes à double foyer d'ANnA. Elle est assez fâchée!
    • Four - Voilier / Equateur: Le bateau navigue sur la ligne dorée de l'EQUAtOR sur un globe terrestre.
  • La technique de l'alphabet - Cela fonctionne bien pour des listes de plus de 9 ou 10 éléments (au-delà de 10, les techniques précédentes peuvent devenir trop difficiles). Avec ce système, au lieu de rechercher un mot qui rime avec le nombre, vous associez les éléments que vous souhaitez mémoriser à une lettre de l'alphabet, de A à Z. Il s'agit d'un moyen efficace de mémoriser une liste ordonnée pouvant aller jusqu'à 26. articles.
  • Le système de voyage - Dans votre esprit, pensez à un voyage ou à un voyage familier: par exemple, vous pourriez vous rendre de votre bureau à votre domicile. Associez les choses que vous souhaitez mémoriser à chaque point de repère de votre voyage. Avec un voyage assez long et assez connu, vous pouvez vous souvenir de beaucoup de choses!
  • Le système de salle romain (Méthode Loci) - Cette technique utilise l'emplacement pour stimuler votre mémoire. Connectez votre liste avec des éléments que vous voyez dans une pièce ou un lieu familier. Vous pourriez trouver des associations avec des choses dans votre cuisine, dans votre bureau ou dans une épicerie familière.

Notre session de formation au format bite /community/Bite-SizedTraining/Remember.phpRemember! vous aidera à réviser et à pratiquer certaines de ces techniques mnémoniques.

Mind Mapping

Les cartes mentales (également appelées cartes conceptuelles ou cartes mémoire) sont un moyen efficace de lier des idées et des concepts dans votre cerveau, puis de "voir" les connexions de première main. Mind Mapping est une technique de prise de notes qui enregistre des informations de manière à vous montrer comment différentes informations s’allient. Il y a beaucoup de vérité dans le dicton "Une image vaut mille mots", et les cartes mentales créent une "image" facile à retenir des informations que vous essayez de retenir.

Cette technique est très utile pour résumer et combiner des informations provenant de diverses sources. Cela vous permet également de réfléchir de manière organisée à des problèmes complexes, puis de présenter vos conclusions de manière à montrer les détails ainsi qu'une vue d'ensemble.

La carte mentale en elle-même est un produit final utile. Cependant, le processus de création de la carte est tout aussi utile pour votre mémoire. Assembler tous les éléments et rechercher les connexions vous oblige à bien comprendre ce que vous étudiez - et vous empêche d'essayer de simplement mémoriser.

Défi ton cerveau

Comme pour les autres parties de votre corps, votre esprit a besoin d'exercice. Vous pouvez exercer votre cerveau en l'utilisant de différentes manières, régulièrement. Essayez ce qui suit:

    Apprenez une nouvelle compétence ou commencez un passe-temps - Trouvez des activités qui développent des compétences que vous n'utilisez normalement pas dans votre vie quotidienne. Par exemple, si vous travaillez avec des chiffres toute la journée, développez votre création>

Bien qu'il soit important de développer une bonne mémoire, se rappeler des choses inutiles (telles que des tâches que vous devez faire ou des choses que vous devez acheter) est un travail difficile. De plus, comme ils consomment de la mémoire à court terme, ils peuvent diminuer votre capacité à vous concentrer sur d'autres choses. Ils peuvent également vous laisser stressé, alors que vous avez du mal à vous rappeler toutes les choses que vous devez faire.

Notez ces choses sur votre liste de choses à faire. ! De cette façon, vous ne devez pas vous rappeler de tout. Et si votre mémoire tombe en panne, vous savez où chercher les informations dont vous avez besoin.

18 façons d'améliorer la mémoire

Dors bien pour améliorer ta mémoire.

Gardez à l'esprit qu'un sommeil de 8 heures est essentiel au bon fonctionnement de votre cerveau.

N'oubliez pas que pendant la journée, votre tête travaille sans relâche pour résoudre des tonnes de problèmes différents.

La nuit est comme un remède pour elle, un temps pour bien se reposer et retrouver son pouvoir mental avant le lendemain.

Améliorez votre mémoire en lisant.

Lorsque vous lisez, votre cerveau se souvient automatiquement des informations, surtout si elles sont vitales et positives.

Il intensifie votre imagination et évoque des images lumineuses.

La lecture est un entraînement exceptionnel pour votre cerveau: elle enrichit également votre vocabulaire et améliore votre QI.

Vous ne savez toujours pas comment améliorer votre mémoire? Apprenez la poésie!

Arrêtez-vous et réfléchissez: combien de poèmes connaissez-vous par cœur?

Et votre enfant, contrairement à certains adultes J, peut réciter beaucoup!

Mémorisez la poésie ensemble - cela ne fera pas que former votre mémoire, mais vous remplira également de beauté et de plaisir.

Les jeux informatiques sont bénéfiques pour la mémoire.

Un petit mot: 30 minutes de parties par jour sont absolument suffisantes. Lorsque vous faites une énigme logique, votre cerveau se souvient de certaines actions, sélectionne une stratégie et planifie des actions futures.

Mais toute une journée de jeux fera bouillir votre cerveau, alors arrêtez-vous avant que la vapeur ne sorte de vos oreilles!

Pour améliorer votre mémoire, travaillez avec des chiffres.

Eh bien, les gars, soyons francs.

Connaissez-vous vraiment la table de multiplication? De nos jours, les gens ne peuvent tout simplement pas compter sans calculatrice!

Soyez différent: résumez vos dépenses d’achat mentalement ou sur un morceau de papier, comme à l’école, sans jeter un coup d’œil dans votre chèque.

Cela fera non seulement fonctionner votre cerveau, mais entraînera également votre mémoire!

Pour améliorer votre mémoire, débarrassez-vous de la routine.

Donnez de l'air frais à votre mémoire!

Essayez d’agir spontanément et de faire quelque chose d’extraordinaire.

Par exemple, changez votre itinéraire habituel pour aller au travail, prenez un verre de jus fraîchement pressé à la place de votre café du matin et exercez-vous à taper à l'aveuglette au lieu d'utiliser les clés avec addictivité.

Ces moyens faciles peuvent vous libérer de la routine quotidienne et diminuer votre stress.

Continue d'apprendre. La nouveauté améliorera votre mémoire!


Avez-vous rêvé de quelque chose que vous n'avez jamais eu le temps de faire?

Aujourd'hui est le meilleur jour pour essayer vos ailes à une nouvelle hauteur! Essayez quelque chose de nouveau et de différent, probablement, découvrez les mystères des pharaons ou prenez votre premier cours de plongée.

Fais ce que tu veux! La nouveauté attire toujours et motive en ajoutant du feu à vos émotions!

Faites ce que vous avez toujours eu peur de faire ou évité avec l'excuse d'être trop occupé. Laissez votre cerveau et votre mémoire travailler activement!

Rappelez-vous votre hier.

Essayez de rappeler votre hier à un ami, mais s'il vous plaît, commencez par la fin!

Oui, ce sera plus difficile, mais très bénéfique.

Lorsque vous vous souvenez de votre passé, votre mémoire se recharge et vous ne pouvez effacer aucune information antérieure considérée comme inutile.

Apprendre des langues étrangères: espagnol, chinois, portugais, russe, etc.

L’apprentissage des langues étrangères est la meilleure méthode de formation de votre mémoire. De plus, vous pourrez utiliser vos connaissances dans la vie réelle.

Essayez de mémoriser 6 à 7 nouveaux mots par jour et vous verrez: dans quelques semaines, votre mémoire fonctionnera comme une montre suisse!

Les graines de soja sont le meilleur moyen d'améliorer la mémoire.


Ce fait est scientifiquement prouvé: les personnes qui suivent un régime à base de soja ont une excellente mémoire!

Essayez d’ajouter du lait caillé au soja, du lait et de la viande à votre menu deux fois par semaine.

Avoir plus de sexe.

Les scientifiques ont prouvé que les personnes ayant une vie sexuelle active ne souffrent presque jamais de démence.

En plus du sport, le sexe fournit à notre corps de l'oxygène et aide également nos cellules cérébrales à se développer plus rapidement.

Ceci, à son tour, active l'hypothalamus responsable de notre mémoire!

Ne vous épuisez pas avec des régimes sévères.

Mes chères lectrices, souvenez-vous que lorsque vous respectez un régime alimentaire très strict, presque sans calories, vous perdez la mémoire en même temps que votre poids!

Les scientifiques ont prouvé que les partisans de telles restrictions deviennent des penseurs lents.

Passez à une alimentation bien équilibrée et tout ira bien!

Les pilules contraceptives féminines aident à améliorer la mémoire.

Cela semble ridicule, mais les scientifiques ont prouvé un fait intéressant: les contraceptifs oraux facilitent la mémorisation.

Plus une femme les prend longtemps, meilleur est l'effet.

Et ce qui est le plus intéressant, l’effet demeure même après qu’une femme a cessé de prendre ses médicaments.

Ne sautez pas le petit-déjeuner.


Prenez l'habitude de prendre votre petit déjeuner CHAQUE JOUR!

Votre cerveau brûle beaucoup de calories pendant votre sommeil, alors mangez bien le matin et oubliez de l'oubli toute la journée.

Aucune oisiveté.

Rappelez-vous que les personnes inactives ne peuvent jamais se vanter d'avoir une bonne mémoire. Combattez la paresse!

Améliorez votre mémoire avec le sport.

Les sages disent: «Un esprit sain dans un corps sain».

Lorsque vous restez en forme, votre cerveau améliore sa capacité de stockage et de traitement de l'information.

Le sport sature votre cerveau en oxygène et réduit le risque de maladies telles que les maladies cardio-vasculaires et le diabète.

Comme on le sait, ils empirent la capacité de mémoriser et d’apprendre.

Écouter de la musique.

Tout morceau de musique provoque des ondes sonores qui, à leur tour, provoquent des ondes cérébrales.

Ces derniers nous aident à mémoriser des informations plus rapidement.

À propos, la musique classique est votre meilleur entraîneur pour les résultats audio-mentaux.

Toujours penser positivement.

La contrariété et la négativité sont les pires ennemis de votre mémoire.

Les mauvaises pensées et l'apathie nous rendent distraits et oublieux.

Les personnes positives, l'optimisme et les sourires, cependant, aident notre mémoire à fonctionner au maximum.

Que vos souvenirs positifs égayent toujours votre esprit!

2. Mémorisez le nouveau à travers l'ancien.

Pouvez-vous rappeler la forme de l'Italie?

Pouvez-vous rappeler aussi précisément la forme de l'Allemagne?

Vous vous souvenez beaucoup mieux de la forme de l’Italie parce que, lorsque vous avez étudié l’Italie, sa forme n’était pas nouvelle. C'était simplement une chaussure à l'ancienne. Lorsque vous avez appris cela, vous n'aviez rien de nouveau à retenir. Ce que vous avez fait a été de relier la nouvelle notion de la forme du pays avec une vieille idée déjà dans votre tête.

Le secret de votre meilleure mémoire dans ce cas est que vous avez mémorisé le nouveau dans l’ancien. C'est un aide-mémoire très important à utiliser en permanence.

Quand a eu lieu l’exposition universelle de Chicago? Vous ne pouvez probablement pas vous souvenir. Je vais vous montrer comment connecter ce nouveau avec l'ancien afin que vous puissiez vous souvenir facilement de cette date. Cette foire devait célébrer le quatre centième anniversaire de la découverte de l'Amérique. Bien sûr, vous savez que l'Amérique a été découverte en 1492. C'est un vieux souvenir. Cent ans plus tard, rendez-vous à la foire de Chicago en 1892 mais, comme les bâtiments ont été retardés d'un an, l'année même de la foire est de 1893.

N’est-ce pas plus facile que de répéter encore et encore 1893? Ce n'est pas seulement plus facile, cela crée un souvenir plus durable. Et ce n'est pas seulement plus durable. Cela ne signifie-t-il pas beaucoup plus pour vous maintenant que si vous aviez simplement utilisé la force brute et mémorisé 1893 comme la date sans avoir les nouveaux souvenirs liés aux anciens?

Connaissez-vous le mot allemand pour chien? C'est hund. Ceci peut être facilement rappelé en reliant le nouveau avec l'ancien de cette manière: Hund ressemble beaucoup à Hound, et Hound est un ancien souvenir de vous. Avec un coup comme celui-ci, vous gardez en mémoire un mot étranger qui durera un certain temps.

Toutes les nouveautés ne peuvent pas être aussi facilement reliées aux vieux souvenirs. Le point que vous devez suivre, cependant, est de rechercher toutes les associations que vous pouvez éventuellement trouver. Ne mémorisez pas les choses comme étant entièrement nouvelles, actualisez vos anciens souvenirs jusqu'à ce que vous rencontriez un lien de connexion. Vous rendrez ainsi le nouveau plus facile à mémoriser et vous aurez également renforcé vos anciens souvenirs en les relisant.

Comment pouvez-vous vous souvenir de cet aide-mémoire en le reliant aux autres que nous avons donnés?

Quand et pourquoi était la foire mondiale de Chicago?

Points clés

Votre mémoire est un atout précieux que vous devez protéger et développer. Même si vous n'avez plus besoin de mémoriser des informations pour les examens, la capacité de mémoriser rapidement et avec précision est toujours importante.

Qu'il s'agisse de vous souvenir du nom d'une personne que vous avez rencontrée lors d'une conférence le mois dernier ou du chiffre d'affaires du dernier trimestre, vous devez vous fier à votre mémoire. Apprendre et pratiquer les techniques ci-dessus pour garder votre esprit en bonne santé.

Vous n’avez qu’un cerveau - alors traitez-le bien, faites-lui beaucoup d’exercice et ne le prenez pas pour acquis. Vous ne savez jamais quand vous aurez besoin de ses compétences pour être à leur meilleur!

Ce site vous enseigne les compétences dont vous avez besoin pour une carrière réussie et heureuse. Ce n’est qu’un des nombreux outils et ressources que vous trouverez ici chez Mind Tools. Abonnez-vous à notre newsletter gratuite ou rejoignez le club Mind Tools et dynamisez réellement votre carrière!

3. Cultiver un large éventail d'intérêts.

Au cirque, vous avez vu beaucoup de personnes qui vous étaient étrangères. Parmi ceux-ci, lesquels reconnaîtriez-vous si vous les revoyiez? Probablement la grosse femme et le squelette humain.

Laissez la grosse femme vous apprendre quelque chose pour améliorer votre mémoire. On se souvenait de lui quand des centaines de personnes avaient été oubliées parce que vous lui accordiez plus d'attention que les personnes de taille normale. Elle était inhabituelle et intéressante. Cela vous a attiré votre attention et une impression plus vive a été faite que si elle avait attiré une attention occasionnelle et passagère.

Qu'avez-vous lu dans le journal d'hier? Vous pouvez probablement vous rappeler que les éléments qui ont attiré votre attention. C'est pourquoi la plupart des lecteurs se souviennent des nouveautés de la nouvelle plutôt que des événements les plus significatifs. Vous remarquerez aussi que les publicités dont vous vous souvenez étaient les plus grandes ou les plus inhabituelles.

On se souvient mieux de la maison inhabituelle ou de l'automobile bruyante parce qu'elles suscitent notre intérêt. On se souvient de l'intéressant orateur parce que l'intérêt retient l'attention et que l'attention augmente la vivacité de nos souvenirs. L'intérêt et l'attention qu'il apporte rendent vives les choses ordinaires. La personne qui a des intérêts nombreux et forts se souvient mieux que ceux qui n’ont que quelques faibles.

Vous avez probablement du mal à vous souvenir des noms parce que vous êtes gêné lors de votre introduction et portez votre attention sur le teint et les vêtements plutôt que sur le nom. Chaque fois que vous faites une nouvelle connaissance, accordez-vous toujours un point spécial à votre souvenir et à votre visage.

Testez vos intérêts de cette manière: de quoi vous souvenez-vous du quotidien? S'agit-il principalement de nouvelles sportives? Si c'est le cas, c'est parce que vos intérêts sont là. Est-ce l'actualité théâtrale? Si oui, il y a aussi vos intérêts. Ou est-ce que vous vous en souvenez vraiment?

Améliorez votre mémoire en cultivant un intérêt pour tout ce que vous lisez ou entendez. Conservez cet intérêt tout au long de la vie et ajoutez à la vivacité de vos souvenirs en ne prêtant attention qu'à une chose à la fois, et en allant lentement jusqu'à ce que vous puissiez sentir qu'une impression vivante a été faite. La hâte est la perte et non la vivacité.

On se souvient mieux d’une impression vive que de trois impressions ordinaires.

4. Parlez de ce que vous voulez retenir.

Renforcez-vous votre mémoire? Quand vous voulez vous rappeler des faits, est-ce que vous les regardez ou est-ce que vous répétez les chiffres? Les écrivez-vous et pensez-vous pendant un moment? Si vous les regardez et pensez: «Comme c'est intéressant, je dois m'en souvenir», vous améliorez votre mémoire par cet effort supplémentaire. Mais vous ne l'aurez pas renforcé.

Renforcez vos souvenirs des nouvelles de la journée en parlant de ce que vous avez lu à la table. Renforcez votre mémoire des meilleurs marchés en discutant au-dessus des publicités. Renforcez votre mémoire des films que vous voyez en en parlant de temps en temps.

Un de mes étudiants a récemment effectué des expériences qui ont révélé que l’on se souvient de 15% de plus une semaine après avoir mémorisé des choses entendues aussi bien que vues. C'est un moyen très simple pour quiconque d'améliorer sa mémoire en parlant simplement de ce qu'il a lu ou entendu. Non seulement cela vous aidera-t-il à améliorer votre mémoire, mais cela vous indiquera de quoi parler et peut-être vous changera-t-il d'alternative conversationnelle en une personne intéressante à entretenir.

Parmi mes amis, il y a un médecin qui supervise un hôpital comptant 1200 patients. C'est un grand accomplissement en soi. Plus important du point de vue du psychologue, le fait qu’il ait une mémoire tenace pour les noms.

Il a renforcé et amélioré sa mémoire pour les noms en inscrivant chaque nom à travers ses yeux, ses oreilles, ses images mentales et en l'écrivant. Une fois devenu expert en la matière, il n’a jamais oublié un nom mémorisé.

Lorsque vous êtes présenté à un étranger et que vous souhaitez vous rappeler le nom, ne vous contentez pas de dire "comment vous". Répétez son nom aussi souvent que possible. Ne tenez pas compte de l'étiquette et dites: «Content de te connaître, Jones.» Répéter le nom et entendre son nom renforce votre mémoire.

Si vous avez l'habitude d'écrire péniblement des choses que vous souhaitez mémoriser, vous renforcez légèrement vos souvenirs, mais des souvenirs plus puissants résultent de la répétition et de la discussion des choses à mémoriser. Essayez-le vous-même en discutant des nouvelles importantes de la journée, puis réfléchissez à la même nouvelle demain et vous serez étonné de l'ampleur de votre amélioration.

5. Revivez vos souvenirs récents.

Voici un test facile à faire pour essayer votre mémoire: Qu'avez-vous lu dans la dernière section? Vous souvenez-vous de la section précédente et de la précédente? Si vous revenez sur votre lecture, en mémoire, vous remarquerez que vous avez beaucoup de difficulté à vous rappeler ce que vous avez lu il y a six heures. Il est un peu plus difficile de se rappeler ce que vous avez lu il y a six heures par rapport à ce que vous avez lu il y a deux semaines.

Ceci illustre une loi importante et très pratique de la mémoire. Pour une raison ou une autre, on oublie le plus rapidement immédiatement après la mémorisation. Le premier jour après avoir mémorisé, on oublie plus qu'il n'oubliera les trente prochains jours, à moins qu'il ne se rafraîchit la mémoire entre-temps. Cet effacement rapide des souvenirs est généralement désastreux pour eux.

La méthode principale à utiliser pour éviter cette perte rapide consiste à rafraîchir vos souvenirs peu de temps après l’avoir mémorisé. Si vous avez lu un article intéressant, n’attendez pas de vouloir en parler pour faire revivre vos souvenirs. Le temps de les relancer et de les rendre permanents est dans la demi-journée qui suit la première impression.

Si vous avez des enfants à l’école, passez une partie du repas du soir à leur parler des choses que l’enseignant leur a enseignées pendant la journée. Les connaissances retenues par les enfants seront beaucoup plus utiles et plus permanentes si vous le faites.

Profitez de vos moments de loisirs en faisant revivre vos souvenirs récents. Chaque fois que vous avez une minute entre vos mains, vous pouvez la valoriser en compensant l'oubli rapide de vos nouveaux souvenirs.

Lorsque vous marchez, rappelez des choses utiles que vous avez lues, vues et entendues. Sur la voiture, ne lis pas, mais consacre du temps à tes progrès personnels en réfléchissant à tes souvenirs. Il est facile de rêver de jour, et aussi facile de rêver de vos souvenirs. Il faudra un effort conscient pour commencer à prendre l’habitude de rêver - ou de renforcer - vos souvenirs, mais une fois commencé, c’est une habitude facile, digne d’intérêt et intéressante.

Chaque soir, vous pouvez consacrer une demi-heure très rentable à la réflexion sur l’efficacité des événements de la journée. Les mémoires ainsi systématiquement ravivées transformeront celles du fer en acier.

6. Répétez ce que vous voulez vous rappeler.

Aimeriez-vous avoir vos souvenirs une fois et demie plus forts qu'aujourd'hui? Vous pouvez les améliorer de ce montant si vous répétez deux fois tout ce que vous voulez vous rappeler.

Comment voudriez-vous que vos souvenirs soient deux fois plus forts qu'aujourd'hui? Vous pouvez plus que doubler leur force si vous répétez ce que vous voulez vous rappeler trois fois.

La répétition, qui est l’ancien moyen d’améliorer la mémoire, s’avère donc d’une valeur considérable, même si les rendements diminuent. La répétition seule, cependant, n’est pas l’aide mémoire la plus souhaitable. Il faut bien comprendre ce qu’il doit retenir avant de le répéter. Le profane peut mémoriser des termes médicaux difficiles en les répétant tout seul, mais la mémoire a-t-elle une valeur si elle n'est pas bien comprise?

Ne pensez pas qu'il est puéril de répéter les choses que vous devriez vous rappeler. Si vous voulez des souvenirs forts, vous devez les répéter. Ne pensez pas que votre mémoire est faible si elle ne retient pas les choses lorsque vous les lisez ou ne les mentionnez qu’une fois. Vous devez renforcer vos souvenirs en répétant le contenu que vous souhaitez bien mémoriser. C'est ainsi que vous avez mémorisé la table de multiplication, qui est probablement l'un des souvenirs les plus forts.

Lorsque vous êtes présenté, répétez le nom plusieurs fois en disant: «Content de vous connaître, M. Jones. Nous ne parlions que du tarif, M. Jones. »Ainsi, vous avez répété le nom deux fois. Jones se sent complimenté lorsque vous le nommez, et vos souvenirs se renforcent chaque fois que vous le faites.

Si vous souhaitez que tous vos souvenirs soient aussi forts que notre souvenir de «deux fois deux égal à quatre», utilisez la répétition librement.

7. Mémorisez les significations.

Votre sens améliorera votre mémoire et votre mémoire améliorera à son tour votre sens, si vous vous y prenez correctement.

Celui qui ne comprend pas le langage de la finance a du mal à se rappeler quand il lit les pages du marché. De même, s’il n’est pas très au courant des sports, on se souvient à peine de la description d’un jeu dans la section sportive. C'est parce qu'il ne comprend pas et ne ressent pas ces sujets particuliers.

Il y a quelques jours, j'étais avec un groupe de chimistes. Le lendemain, mon ami et moi avons discuté de la conversation. Je m'en souvenais très peu alors qu'une phrase avait à peine disparu de sa mémoire. I could not remember it because I had not understood what they were talking about. My friend, the chemist, had remembered it because the conversation had made sense for him.

Give your memory an additional lift by memorizing meanings. Can you remember this: Use sense to improve your memory? Can you remember this: Sense memory to your use improve? You remember one because it has sense for you. The other has the same words but is many times harder to remember because there is no meaning that you can attach to it.

You can remember quicker when you look for the meaning, you will also remember longer when you have memorized the sense. Use the dictionary to help you get clear meanings. If the sense is not clear to you, study over the word or phrase until you understand it. Read your papers and magazines for meanings rather than for words. Look for the meaning in conversations and speeches. You cannot possibly remember all the words of the minister, but you can easily remember the sense of his talk.

Put this into practice now by turning to the editorials and reading one for its meaning. It will put more sense into your head and the sense will make it easier to remember. Try for the next few days to develop the habit of reading for the meanings. Neglect the words for they are important only insofar as they give the meaning.

8. Memorize early in the day.

When does your memory fail you most, in the morning or in the evening? Can you memorize as quickly in the afternoon as in the forenoon?

Last year I experimented with 112 of my students so that I might answer these questions. The experiments lasted six weeks and required almost five thousand tests.

I found that one can memorize for ideas best in the forenoon. It is about 5 percent less efficient to memorize in the afternoon, and about 6 percent less efficient to memorize in the evening. From eight until ten in the morning was found to be the best period to memorize for those who arise at seven.

It is probably easiest to memorize in the forenoon because fatigue is least then, and because there are fewer new impressions in the nervous system.

Sunday seems to be the worst day of the week to use one’s memory. This is probably because we take things so easily on that day that our mental machinery is not warmed up and working at its best. Early morning memorizing, immediately after rising, is not effective because the mental machinery, as it were, is not warmed up.

If you are doing some serious study, why not rise an hour earlier than usual, exercise a bit to get warmed up, and study then rather than in the evening when efficiency in memory is 6 percent lower?

Remember that your retentive powers lose in strength gradually from waking to retiring, so do your serious memory work accordingly.

Neuroplasticity

Neuroplasticity is the mechanism by which the brain encodes experience, learns new behaviours and relearns lost behaviour if the brain has been damaged.

Experience-dependent neuroplasticity suggests that the brain changes in response to what it experiences. London taxicab drivers prov >

Stress

Research has found that chronic and acute stress have adverse effects on memory processing systems. Therefore, it is important to find mechanisms in which one can reduce the amount of stress in their lives when seeking to improve memory.

  • Chronic stress has been shown to have negative impacts on the brain, especially in memory processing systems. The hippocampus is vulnerable to repeated stress due to adrenal stero > Elevated glucocortico > and glucocortico > Prolonged high cortisol levels, as seen in chronic stress, have been shown to result in reduced hippocampal volume as well as deficits in hippocampal-dependent memory, as seen in impaired declarative, episodic, spatial, and contextual memory performance. Chronic, long-term high cortisol levels affect the degree of hippocampal atrophy, resulting in as much as a 14% hippocampal volume reduction and impaired hippocampus-dependent memory when compared to elderly subjects with decreased or moderate cortisol levels. An example may be found in the London taxi drivers, as the anterior hippocampus was hypothesized to decrease in volume as a result of elevated cortisol levels from stress. nb 1
  • Acute stress, a more common form of stress, results in the release of adrenal stero > The human brain has a limited short-term memory capacity to process information, which results in constant competition between stimuli to become processed. Cognitive control processes such as selective attention reduce this competition by prioritizing where attentional resources are distributed. Attention is crucial in memory processing and enhances encoding and strength of memory traces. It is therefore important to selectively attend to relevant information and ignore irrelevant information in order to have the greatest success at remembering.
Animal and human studies prov > Animal studies with rats have also shown that exposure to acute stress reduces the survival of hippocampal neurons. One of the roles of the central nervous system (CNS) is to help adapt to stressful environments. It has been suggested that acute stress may have a protective function for indiv > This over-response of the central nervous system to stress therefore causes maladaptive chronic stress-like effects to memory processing systems.

9. Approach memorization with a positive attitude.

Do you dread memorizing? When you have a name to remember, do you dislike memorizing it? When you have a speech or some shopping items to remember, are you bothered by the fear that you will forget them?

This attitude really makes memorizing harder, and increases your chances of forgetting the very things you want to remember. Your attitude has much to do with your mental efficiency.

At the University of California, it has been found that one’s mental efficiency is improved when he makes believe that the work he is busy at is fun and not hard. The work itself, of course, cannot be changed, but the efficiency of the mental life in going at the work is greatly increased by making a pleasant approach to it.

You no doubt have seen some one of your acquaintances stand with his heels to the corner and bend over to touch his forefingers at the level of his knees. Now this can be done easily so long as he does not think it is unusually hard or an impossible stunt, but just as soon as there is a crowd around insisting that it is a hard stunt and that it is impossible for him, he finds himself unable to do it. His attitude has made an easy stunt impossible.

It is much the same with memorizing. The child who thinks that the piece he has to learn for Sunday school is hard, will take twice as long to memorize it as he would if he thought it easy. So with your memory, things will be remembered easier and longer if you look upon using your memory as fun rather than as drudgery. No child should be brought up to think that mental work is hard or irksome, and any adult who feels that way should speedily change his attitude.

If you cannot actually and genuinely change your inner attitude, merely “faking” an attitude of pleasure will be of help. Try assuming this attitude that assists your efficiency the first time you note the “drudgery” attitude creeping over you.

After you have fallen into the habit of looking upon memory and all mental work as being great sport, you are likely to find that it is fast becoming a real and permanent attitude. It should.

Why not pretend that work and memorizing and thought are fun?

10. Make “overmemorizing” a habit.

Students especially, and all of us to a great extent, seem to think that too much memorizing is bad. In consequence we find the student studying his lessons just barely enough to be able to remember them the following day, and we find the salesman remembering the name of his new customers only a day or two.

Much forgetting is due to the fact that we seem to seek the easiest way and memorize only enough to remember for a few hours or days. Never stop memorizing as soon as you can repeat the name, or date, or information accurately. Spend some additional time memorizing it even after it is apparently well learned.

What can you recall of the Civil War history you were taught in the grades? Probably but little because, at the time, you were, like the rest, studying just barely enough to be able to remember the lesson for the recitation on the following day. Much education is wasted in this way. Education should be a life-long acquisition, but unfortunately it fades rapidly. This is because students are not taught the value of too much memorizing.

Information that is memorized well enough to be remembered tomorrow will not be remembered a week later unless it is overmemorized or other precautions are taken to keep it from fading. After you can remember what you are reading or studying, memorize it a little more. It is this additional memorizing that will make the memory permanent.

The physician who has his information in his head is the one who overmemorized in college, the one who has to consult his books again and again is the one who memorized just enough to get by in his examinations. The engineer who has to use the pocket manual continually is the one who failed to overmemorize.

You can remember certain things you have read in this book today. If you want to remember these tomorrow and make them a part of your permanent information, review them at once and overmemorize them.

Make overmemorizing a habit, it is a “factor of safety.”

Listen to our podcast with memory champion Nelson Dellis about improving your memory:

Cognitive training

Discovering that the brain can change as a result of experience has resulted in the development of cognitive training. Cognitive training improves cognitive functioning, which can increase working memory capacity and improve cognitive skills and functions in clinical populations with working memory deficiencies. Cognitive training may focus on attention, speed of processing, neurofeedback, dual-tasking and perceptual training.

Cognitive training has been shown to improve cognitive abilities for up to five years. In one experiment, the goal was to prove that cognitive training would increase the cognitive functions in older adults by using three types of training (memory, reasoning and speed of processing). It was found that improvements in cognitive ability not only was maintained over time but had a positive transfer effect on everyday functioning. Therefore, these results indicate that each type of cognitive training can produce immediate and lasting improvements in each kind of cognitive ability, thus suggesting that training can be beneficial to improving memory.

Cognitive training in areas other than memory has actually been seen to generalize and transfer to memory systems. For example, the Improvement in Memory with Plasticity-based Adaptive Cognitive Training (IMPACT) study by the American Geriatrics Society in 2009 demonstrated that cognitive training designed to improve accuracy and speed of the auditory system presented improvements in memory and attention system functioning as well as auditory functioning.

Two cognitive training methods are:

  • Strategy training is used to help indiv >
  • Core training involves repetition of demanding working memory tasks. Some core training programs involve a combination of several tasks with w >

The manner in which a training study is conducted could affect the outcomes or perspection of the outcomes. Expectancy/effort effects occur when the experimenter subconsciously influences the participants to perform a desired result. One form of expectancy bias relates to placebo effects, which is the belief that training should have a positive influence on cognition. A control group may help to eliminate this bias because this group would not expect to benefit from the training. Researchers sometimes generalize their results, which can be misleading and incorrect. An example is to generalize findings of a single task and interpret the observed improvements as a broadly defined cognitive ability. The study may result in inconsistency if there are a variety of comparison groups used in working memory training, which is impacted by: training and assessment timeline, assessment conditions, training setting and control group selection.

The Five x Five System is a set of memory enhancement tools that are scientifically val >

Psychopharmacology

Psychopharmacology is the scientific study of the actions of drugs and their effects on mood, sensation, thought, and behavior.

Findings from studies have indicated that acute administration of nicotine can improve cognitive performance (particularly tasks that require attention), short-term episodic memory and prospective memory task performance. Chronic usage of low-dose nicotine in animals has been found to increase the number of neuronal nicotinic acetylcholine receptors (nAChRs) and improve performance on learning and memory tasks.

Short-term nicotine treatment, utilising nicotine skin patches, have shown that it may be possible to improve cognitive performance in a variety of groups such as normal non-smoking adults, Alzheimer's disease patients, schizophrenics, and adults with attention-deficit hyperactivity disorder. Similarly, ev >

Stress management

Meditation, a form of mental training to focus attention, has been shown to increase the control over brain resource distribution, improving both attention and self-regulation. The changes are potentially long-lasting as meditation may have the ability to strengthen neuronal circuits as selective attentional processes improve. Meditation may also enhance cognitive limited capacity, affecting the way in which stimuli are processed.

Meditation practice has also been associated with physical changes in brain structure. Magnetic resonance imaging (MRI) of Buddhist insight meditation practitioners who practiced mindfulness meditation were found to have an increase in cortical thickness and hippocampus volume compared to the control group. This research prov >

Exercise

In both human and animal studies, exercise has been shown to improve cognitive performance on encoding and retrieval tasks. Morris water maze and radial arm water maze studies of rodents found that, when compared to sedentary animals, exercised mice showed improved performance traversing the water maze and displayed enhanced memory for the location of an escape platform. Likewise, human studies have shown that cognitive performance is improved due to physiological arousal, which speeded mental processes and enhanced memory storage and retrieval. Ongoing exercise interventions have been found to favourably impact memory processes in older adults and children.

Exercise has been found to positively regulate hippocampal neurogenesis, which is cons > Exercise has been found to increase the level of brain-derived neurotrophic factor (BDNF) protein in rats, with elevated BDNF levels corresponding with strengthened performance on memory tasks. Data also suggests that BDNF availability at the beginning of cognitive testing is related to the overall acquisition of a new cognitive task and may be important in determining the strength of recall in memory tasks.

Hence, brain exercises are found being practiced and adopted early by children to enhance brain sensory responses and improve performance of the brain by maintaining its health.

A meta-analysis concluded that specifically resistance training, as compared to cardiovascular exercise, had no measurable effect on working memory.

Mental exercise

Aristotle wrote a treatise about memory: De memoria et reminiscentia. To improve recollection, he advised that a systematic search should be made and that practice was helpful. He suggested grouping the items to be remembered in threes and then concentrating upon the central member of each triad (group of three).

Music playing has recently gained attention as a possible way to promote brain plasticity. Promising results have been found suggesting that learning music can improve various aspects of memory. For instance, children who participated in one year of instrumental musical training showed improved verbal memory, whereas no such improvement was shown in children who discontinued musical training. Similarly, adults with no previous musical training who participated in indiv > Ev >

1. Sans Forgetica (Web): A Font for Your Study Notes

Cognitive scientists recommend that we should write our notes by hand for better recall. But thanks to the keyboard, writing isn’t our default anymore. So researchers from RMIT University went and did the second best thing. They developed a special font that makes your notes easier to remember.

Sans Forgetica is deliberately designed to be difficult to read. This ‘desirable difficulty’ forces the brain to pay more attention to the material and help it process the information in a more efficient way.

You can download and install Sans Forgetica as an OpenFont file. Also, there is a Chrome extension that converts any on-screen text to Sans Forgetica.

Download: Sans Forgetica for Chrome (Free)

2. Memorize By Heart (iOS): Learn Effective Memorization Techniques

School teaches us to memorize stuff by rote. That’s not the best way to learn, but it is effective when you have to give a speech, retell jokes, or practice for an exam where memorization is the only way through. The Memorize By Heart app follows a method that it hopes will work for you.

Recite your content into the app. The app then transcribes that into text. Then all you have to do is recite back to the app as it gives you feedback on how accurate your memorization is.

The app helps you test your memory by removing letters and words, mimicking the first letter of each word, or even by re-ordering the sequence of sentences. The feedback forces you to practice and get better. Use it for learning new languages, the app supports 142 languages.

Download: Memorize By Heart for iOS ($2.99)

3. Hibou (Chrome): Spaced Repetition in Your Browser

Hibou is a double package. It is a highlighter and a spaced repetition tool for anything you read with your browser. The Chrome extension helps you highlight anything you find interesting on the web. You can add a note to your highlight for more context. Any text you highlight enters the extension’s queue where it sits until its review time.

The power of spaced repetition takes over. Reminders pop up according to a well-established and scientific formula. Make this review a habit and you could learn and recall a lot of knowledge from the web How to Remember What You Read Using Simple Tools How to Remember What You Read Using Simple Tools Reading more won't do you any good if you can't retain anything that you read. Use these tips when you find it difficult to remember what you read. Read More .

Just note that Hibou saves a link, and clicking on it for the review takes you to the website which has that highlighted nugget.

Download: Hibou for Chrome (Free)

4. Peak (Android, iOS): Brain Training for Better Focus

Do brain training games really help? Scientists seem to be there on both s > The 7 Best Brain Exercise Games for Android and iOS The 7 Best Brain Exercise Games for Android and iOS These free brain games will challenge your mind and keep you sharp. Check out these challenging puzzles, word games, and more. Read More from flooding the mobile screens. Peak is one of the most popular games. Among the many exercises on the app is one that was developed by the University of Cambridge.

Decoder will help you test your attention and concentration powers. It was a separate app at first but now is licensed to Peak and is part of the app’s Pro plan. The team behind the app claims that it is based on scientific tests across the course of a month. You can read the scientific study done by the Department of Clinical Neurosciences.

Using Decoder as a fun mental exercise could help you avoid multi-tasking lapses and improve your flow state. These two qualities are essential for better memory function. The exercises are part of the Peak iOS app and will arrive in Android soon.

Download: Peak for iOS (Free, in-app purchases)

5. Revere App (iOS): Never Forget People You Meet

One of the most common embarrassments is forgetting someone’s name or where you met. In the hyper-networked world of today, it can stop you from nurturing warm relationships. This anti-forgetfulness app is like a journal that hopes to avoid that mess.

You can use Revere to take notes on people you meet and keep a record of all the important details. Also, Revere uses reminders to make sure you follow up to say hello or wish them on their special days. It is a flexible note-taking tool to help you reach out and never forget the little things that make relationships tick.

Revere supports the Apple Watch and it also gives you a Chrome browser extension to work from the browser.

Looking for a free alternative? Try the Garden app that also works with regular reminders to stay in touch with your friends and family.

Download: Revere for iOS ($4.99)

Download: Garden for iOS (Free)

Good Habits Are Important for Memory Too

A stressed or tired brain hits your ability to focus, so you cannot learn efficiently. The quantity and quality of sleep allow the brain to cement whatever it has learned that day. Exercise, of course, changes the health of brain cells for better. Just goes to show that you can improve your memory and recall with old-fashioned habits too.

There is another way to boost your memory. Train yourself with the best learning techniques The Best Ways to Learn Anything: 5 Courses to Get Smarter in a Few Hours The Best Ways to Learn Anything: 5 Courses to Get Smarter in a Few Hours Do you find it difficult to learn a new subject? That's not surprising because learning how to learn isn't taught to us in schools. These five Udemy courses fill that gap. Read More and they will propel you along for the rest of your life.