Enfants

Comment augmenter l'offre de lait

Les mères qui allaitent, en particulier les primo-mères, s'inquiètent souvent de savoir si leur lait est suffisant. La plupart des mères produisent suffisamment de lait maternel pour leur enfant. Cependant, certaines mères sont parfois incapables de produire des quantités suffisantes.

Une faible quantité de lait maternel peut être due à certaines maladies, consommation de pilules contraceptives, certain changements hormonaux dans le corps, déficiences nutritionnelles, position de verrouillage inadéquate du bébé et l'allaitement peu fréquent en raison de fissures dans les mamelons.

Un lait maternel inadéquat peut exposer votre bébé à un risque élevé de malnutrition, de faiblesse du système immunitaire, de mauvaise mémoire et de nombreux autres problèmes de santé.

Le lait maternel étant une source nutritionnelle très importante pour les nouveau-nés et les nourrissons, il est important de prendre des mesures pour en augmenter l’offre. Votre médecin peut vous prescrire des médicaments. Mais vous pourrez également augmenter vous-même la production de lait maternel en pratiquant des remèdes simples et simples pour la maison.

Voici les 10 meilleurs moyens d'augmenter la production de lait maternel.

1. Compresse chaude

Dans certains cas, une insuffisance de la circulation sanguine dans les seins est la principale cause d’un apport insuffisant en lait maternel. Si cela est la raison, vous pouvez utiliser une compresse chaude sur votre sein avant les séances d'alimentation pour augmenter l'apport sanguin.

  1. Masser vos seins doucement pendant cinq minutes avant l'allaitement.
  2. Trempez un chiffon propre dans de l'eau tiède et essorez l'excès d'eau.
  3. Utilisez le chiffon chaud pour masser doucement la zone autour des mamelons, en appuyant la poitrine contre la poitrine.
  4. Après un massage de cinq à dix minutes, penchez-vous vers l'avant et allaitez votre bébé.

Vous pouvez également essayer cette technique de relaxation si vous remarquez que vos seins sont devenus lourds mais que vous ne pouvez pas nourrir votre bébé. Cela peut aider à faciliter l'écoulement du lait.

2. Fenugrec

Le fenugrec est considéré comme un bon remède pour stimuler les glandes productrices de lait. Le fenugrec contient des phytoestrogènes qui aident à augmenter la production de lait maternel. On croit qu'il stimule l'activité des glandes sudoripares, les glandes mammaires sont des glandes sudoripares modifiées.

  • Faire tremper une cuillère à soupe de graines de fenugrec dans une tasse d'eau pendant la nuit. Dans la matinée, faites bouillir cette eau avec les graines de fenugrec pendant plusieurs minutes. Filtrez la solution et buvez ce thé tous les matins jusqu'à obtenir des résultats positifs.
  • Vous pouvez choisir de prendre trois capsules de fenugrec, trois fois par jour pendant les 10 premiers jours. Ensuite, prenez deux capsules, trois fois par jour pendant les 10 prochains jours. Enfin, prenez une capsule trois fois par jour pendant 10 jours.

Remarque: Les femmes diabétiques et asthmatiques ne doivent pas utiliser de remèdes au fenugrec.

3. graines de fenouil

Les graines de fenouil contribuent également à augmenter la production de lait maternel. Cette herbe agit comme un galactogogue, une substance qui aide le corps à produire plus de lait maternel. De plus, les graines de fenouil facilitent la digestion et aident à prévenir les coliques chez les petits bébés.

  • Ajouter une cuillère à soupe de graines de fenouil dans une tasse d'eau chaude. Couvrir la tasse, laisser infuser 30 minutes, puis filtrer la solution. Buvez le thé deux fois par jour pendant un mois.
  • Vous pouvez également mélanger dans un bol une demi-tasse de graines de fenouil, de cumin et de sucre candi (misri). Broyez les ingrédients pour obtenir une poudre fine. Prenez-en une cuillerée à thé avec une tasse de lait trois fois par jour pendant une ou deux semaines.
  • Essayez également d'inclure des graines de fenouil dans votre cuisine.

4. graines de cumin

On pense également que les graines de cumin stimulent la production de lait. De plus, les graines de cumin améliorent la digestion et soulagent la constipation, l’acidité et les ballonnements. Ils sont également une source de fer qui donne de la force aux nouvelles mères après l’accouchement.

  • Mélangez une cuillère à café de cumin power avec une cuillère à café de sucre. Prenez ce mélange avec un verre de lait chaud tous les jours avant d'aller au lit pendant quelques semaines.
  • Alternativement, ajoutez deux cuillères à café de graines de cumin à une demi-tasse d'eau et faites bouillir. Filtrer la solution et ajouter une demi-tasse de lait et une cuillère à café de miel. Bien mélanger et boire une fois par jour pendant plusieurs semaines.

5. cannelle

Selon l'Ayurveda, la cannelle contribuera également à augmenter la sécrétion de lait maternel. Lorsque la mère allaite mange de la cannelle, elle contribue à améliorer la saveur du lait maternel que beaucoup de bébés semblent aimer. De plus, il aide à retarder l'apparition des règles après l'accouchement et empêche la conception précoce.

  1. Mélangez une pincée de cannelle en poudre et une demi-cuillère à café de miel.
  2. Prenez-le avec une tasse de lait tiède.
  3. Répétez chaque jour avant d'aller au lit pendant un ou deux mois.

6. ail

Excellent galactagogue, l'ail stimule la lactation. Il a été constaté que les mères qui allaitent qui mangent de l'ail ont tendance à se nourrir plus longtemps, et que les bébés aiment même la saveur du lait.

  1. Râpez finement trois gousses d'ail.
  2. Faire bouillir l'ail râpé dans une tasse d'eau jusqu'à ce que la quantité soit réduite à environ un quart.
  3. Ajouter une tasse de lait au mélange et porter à nouveau à ébullition.
  4. Retirer du feu, incorporer une demi-cuillère à thé de miel et bien égoutter.
  5. Buvez-le une fois par jour, le matin, pendant la période d'allaitement.

7. Saint Basile

Dans l'Ayurveda, le basilic sacré a été utilisé pour aider les mères allaitantes à augmenter leur production de lait. Cette herbe peut stimuler le flux de lait et aider à calmer les nerfs des nouvelles mères. Étant une bonne source de carotène, de niacine, de thiamine et de fer, le basilic sacré aide également à garder la mère et son bébé en bonne santé et à l’abri de nombreuses maladies.

  1. Dans une casserole, mélanger une tasse d'eau et six à huit feuilles de basilic finement hachées.
  2. Laisser le mélange bouillir pendant une à deux minutes.
  3. Réduire le feu et laisser mijoter pendant environ cinq minutes.
  4. Retirer du feu et filtrer le mélange.
  5. Ajoutez un peu de miel pour le goût.
  6. Buvez-le deux fois par jour pendant quelques mois après l'accouchement.

8. Baguette

Le pilon, également connu sous le nom de sahjan, est un légume vert qui contient de nombreux nutriments essentiels qui stimulent les glandes mammaires et aident également à ouvrir les veines autour du sein pour améliorer la circulation, ce qui entraîne une augmentation du lait maternel.

  • Extrayez le jus de pilons frais et buvez un demi-verre de ce jus tous les jours pendant un mois.
  • Vous pouvez également faire bouillir une poignée de feuilles de pilon dans une tasse d'eau mélangée à une pincée de sel pendant quelques minutes. Egouttez l'eau et étalez les feuilles avec du beurre clarifié (ghee). Mangez ceci deux fois par jour pendant un mois pour augmenter le lait maternel.

9. Gruau

La farine d'avoine est un complément sain au régime alimentaire des mères qui souhaitent augmenter leur production de lait. Tout d’abord, la farine d’avoine est une bonne source de fer et la carence en fer est l’une des principales raisons de la diminution de la production de lait maternel. Deuxièmement, la farine d'avoine est un aliment réconfortant pour beaucoup de femmes. Cela signifie que cela peut aider les nouvelles mères à se détendre et à réduire le stress.

Manger un bol de gruau avec du lait au petit-déjeuner chaque matin est l’un des moyens les plus simples d’augmenter la production de lait maternel.

10. Carotte et betterave

Les carottes et les betteraves contiennent une bonne quantité de bêta-carotène, ce qui augmenterait l'offre de lait maternel. En outre, le bêta-carotène est bénéfique pour la croissance globale des nouveau-nés. De plus, ces légumes sont riches en minéraux et en nutriments dont une mère qui allaite a besoin.

  • Mettez deux carottes et deux betteraves dans une centrifugeuse pour faire du jus de fruits frais. Ajouter du sel ou du miel selon le goût. Buvez-le deux fois par jour pendant plusieurs semaines.
  • Vous pouvez également préparer une salade ou une soupe saine de carottes et de betteraves et les consommer quotidiennement pour augmenter l'offre de lait maternel.

Conseils supplémentaires

  • Gardez le corps hydraté en buvant de l'eau tout au long de la journée.
  • Suivez un régime alimentaire nutritif et essayez d'augmenter votre apport calorique quotidien.
  • Améliorez la position de verrouillage afin que votre bébé et vous-même soyez à l'aise pendant les séances d'alimentation.
  • Allaitez fréquemment votre bébé. Plus vous allaitez, plus vous produirez de lait.
  • Allaitez votre bébé d'un sein jusqu'à ce qu'il soit vide, puis passez au suivant.
  • Utilisez un tire-lait pour pomper le lait pendant environ 15 minutes toutes les deux à trois heures pour augmenter la production de lait maternel.
  • Ne fumez pas et ne buvez pas pendant la période d'allaitement.

Avec ces remèdes et astuces, vous pouvez facilement augmenter votre production de lait maternel. Cependant, avant d’envisager l’une de ces méthodes, il est essentiel de faire appel à un professionnel pour déterminer si votre réserve de lait maternel est vraiment insuffisante. Votre médecin peut vous conseiller à cet égard.

Quelle quantité de lait devrais-je produire?

Si vous allaitez exclusivement et que votre bébé est en bonne voie pour prendre du poids, votre réserve de lait sera probablement satisfaisante et il n’est pas nécessaire d’augmenter la production de lait maternel, même si votre bébé semble affamé ou difficile. Pour maintenir un bon apport en lait, la plupart des mères ont juste besoin d'allaiter chaque fois que leur bébé a faim, et votre corps s'occupera naturellement du reste.

«L'approvisionnement en lait maternel est stimulé par les hormones dans les premiers jours suivant l'accouchement», déclare Stephanie Nguyen, RN, IBCLC, consultante en allaitement certifiée et fondatrice de Modern Milk, une clinique d'allaitement et un centre d'éducation prénatale et postnatale à Scottsdale, en Arizona. "Lorsque vous allaitez, les nerfs de vos seins alertent votre cerveau pour qu'il libère de la prolactine, l'hormone responsable de la production de lait maternel."

Bien que les hormones soient à l’origine de la production de lait, l’offre et la demande s’engagent rapidement: en gros, plus on allaite, plus le corps produit de lait pour répondre aux besoins de bébé. Cela semble assez simple, non? Mais comme toute nouvelle maman peut en témoigner, ce n’est pas toujours le cas.

«Les nouveaux parents ne savent souvent pas à quel point leur nouveau-né devrait manger et ont tendance à penser qu'ils ont besoin de plus que ce dont ils ont réellement besoin», déclare Katie Page, infirmière sage-femme diplômée à Lynchburg, en Virginie. Cette confusion fait penser à beaucoup de mères qu’elles ont peu de lait, alors qu’elles vont très bien. De plus, contrairement aux parents qui allaitent au biberon, les mères qui allaitent ne peuvent pas voir la quantité de lait réellement consommée par le bébé, ce qui ne fait qu’ajouter au stress. Mais le fait est que «90% des mères ont la capacité de produire suffisamment de lait pour leur bébé», explique Nguyen.

Comment savoir si ma production de lait est faible?

Malheureusement, après une tétée, bébé ne peut pas se faire arrêter et dire: "Maman, j'ai encore faim!" Mais si vous vous demandez, "comment puis-je savoir si mon lait est bas?", Soyez assuré que votre petit on peut toujours vous donner de précieux indices sur ce qui se passe. Gardez les yeux ouverts pour détecter ces signes courants de faible production de lait:

Prise de poids bloquée. Les bébés perdent normalement jusqu'à 10% de leur poids de naissance au cours des premiers jours, mais ils devraient le récupérer au moment où ils atteignent la barre des 2 semaines. Si bébé a du mal à reprendre ses kilos, le manque d'approvisionnement peut être un problème. «Il est important de savoir que les tableaux de poids des nouveau-nés sont basés sur des normes établies par nourris à la formule les bébés, qui peuvent prendre du poids plus rapidement que les bébés nourris au sein, car la teneur en graisse de la préparation pour nourrissons est plus élevée et constante à chaque allaitement », a déclaré Page. «Le plus important, c'est que les bébés continuent de grandir, même lentement.» En moyenne, un bébé bien nourri gagne entre quatre et sept onces par semaine.

Moins de couches sales. Au cours des premiers jours, bébé doit mouiller le même nombre de couches que son âge en jours. Ainsi, un enfant de 2 jours salira deux couches. À partir du cinquième jour environ, «un bébé bien nourri devrait avoir au moins deux à cinq couches souillées avec du caca jaune et au moins quatre à six couches mouillées avec de l'urine claire», déclare Leigh Anne O'Connor, IBCLC, BA, LLL, une consultante en lactation certifiée par le conseil d'administration à New York. Jetez un coup d’œil à l’intérieur: si l’urine est jaune pâle ou incolore et que sa merde est grosse, louche et de couleur moutarde, elle aura probablement assez de lait.

Diminution de l'activité du bébé. «Les bébés qui n’ont pas assez à manger sont léthargiques», déclare Page. «Ils peuvent ne pas se réveiller aussi souvent ou être aussi actifs quand ils se réveillent. Ils ont également l'air minces, perdant ce regard de bébé grassouillet alors que leur corps utilise l'énergie de leur graisse emmagasinée pour alimenter le cerveau, les glandes surrénales et plus encore. »Faites confiance à votre instinct de mère pour celui-ci.

Si vous observez ces signes de faible production de lait chez le bébé, poursuivez votre lecture pour savoir quels facteurs peuvent entraîner une baisse de la production de lait et comment augmenter l’offre de lait naturellement.

Maintien et augmentation du lait maternel après les premières semaines

Si vous êtes comme beaucoup de nouvelles mamans, vous craignez peut-être de produire suffisamment de lait maternel pour votre bébé, même après les premières semaines. Bien que cette crainte soit commune, il n’ya que très peu de mères qui ne sont vraiment pas en mesure de produire suffisamment de lait maternel. Si votre réserve de lait maternel est faible, vous pouvez généralement l'augmenter naturellement en prenant quelques mesures simples. Confirmer votre technique d'allaitement et l'allaitement plus souvent sont les deux actions les plus importantes nécessaires pour établir et maintenir une alimentation saine en lait maternel. Un séjour sobre

Qu'est-ce qui cause une faible quantité de lait?

C’est naturel de paniquer si vous pensez que votre bébé ne boit pas assez de lait et si vous nous faites confiance, nous savons que la panique ne se mélange pas bien avec ces hormones sauvages du post-partum! Mais prenez une profonde respiration et détendez-vous, car même si une faible quantité de lait peut sembler un mystère, vous pouvez généralement la résoudre. Voici les causes les plus courantes de faible production de lait:

Ne pas nourrir assez. Au cours des premières semaines suivant l'accouchement, les bébés peuvent être extrêmement somnolents et parfois somnoler tout au long de la tétée. Si elle gagne du poids malgré tout, laissez-le mentir. Mais sinon, réveillez votre snoozer. Comment? “Dégagez-les! Le harnachement supprime les signaux de faim et les cycles de réveil normaux », déclare Barbara Cohen, IBCLC, RLC, LLLL, consultante en lactation certifiée par le conseil d’administration basée à New York. "Enlevez tous les chapeaux qui les tiennent trop chauds, et enlevez les mitaines afin qu'elles puissent sucer les petites mains sur lesquelles elles se font sucer depuis des mois avant même leur naissance." Ces techniques devraient susciter suffisamment l'attention de bébé pour les emballer. alimentation recommandée quotidiennement. Au cours des premières semaines, vous devriez allaiter au sein huit à douze fois par jour, soit environ toutes les deux ou trois heures.

Compléter avec une bouteille. De manière générale, votre corps est conçu pour produire autant de lait que le bébé en a besoin. Ainsi, lorsque votre bébé est nourri au sein, il comprend qu’il existe une forte demande de lait et augmente sa production pour y répondre. Mais quand bébé prend des biberons de lait maternisé au lieu d’allaiter au sein, votre corps est amené à penser que bébé a besoin de moins de lait - et la diminution de l’offre commence. Pensez à abandonner la bouteille si vous souhaitez augmenter votre production de lait.

Un loquet inefficace. Parfois, le problème n’est pas de savoir combien de fois bébé allaite, mais plutôt Comment il se nourrit au sein. «Une mauvaise prise peut être préjudiciable à l’ensemble du processus d’allaitement», déclare Nguyen. «Bébé enlève moins de lait, donc maman produit moins de lait.» Lorsqu'un bébé a un bon sein, plus de lait en sort et plus de lait est fabriqué.

Utiliser une sucette. "Si bébé utilise une sucette tout au long de la journée, cela peut satisfaire son besoin d'allaiter et elle peut ne pas montrer de signaux de faim", a déclaré Nguyen. Si vous envisagez d’utiliser une sucette, attendez que votre bébé ait 3 ou 4 semaines et que votre lait soit bien établi avant de l’introduire.

Boire de l'alcool ou fumer. Ces deux choses peuvent réduire l'offre de lait. Fumer peut également ralentir votre réflexe d'abandon, rendant plus difficile l'allaitement du bébé. Si vous avez des problèmes d'approvisionnement en lait, évitez ces substances.

Né prématurément. Les bébés prématurés sont parfois trop petits et trop faibles pour être allaités au sein. Vous devrez donc peut-être essayer de tirer dessus pour augmenter la production de lait. "Si bébé est né prématurément - ou a été séparé de vous après la naissance -, il est important de commencer immédiatement à tirer votre lait pour obtenir une bonne quantité de lait", déclare Nguyen. Sinon, votre production de lait pourrait en subir les conséquences.

Problèmes de santé ou médicaments. Il est courant que l’approvisionnement en lait maternel d’une mère prenne un plongeon (temporaire) si elle souffre d’un rhume ou de la grippe. Mais d'autres problèmes de santé, tels que le syndrome des ovaires polykystiques ou des problèmes de thyroïde, peuvent avoir un impact plus durable sur la production de lait maternel, tout comme une chirurgie mammaire antérieure. Certains médicaments peuvent également gâcher la production de lait, comme une pilule contraceptive combinée ou un décongestionnant.

Âge maternel avancé. Les femmes de plus de 35 ans qui accouchent pour la première fois sont beaucoup plus susceptibles de devoir trouver des moyens d’augmenter leur production de lait que leurs homologues plus jeunes. Nancy Clark, BS, IBCLC-RN, directrice de Northern Virginia Lactation Consultants, a déclaré: «Toute mère considérée comme ayant un âge maternel avancé devrait recevoir la meilleure stimulation possible dès le début pour avoir les meilleures chances d’allaiter au sein. Faites-le dès le début et parlez à une consultante en allaitement pendant la grossesse. Il est important de maximiser l’offre de lait dès le début. "

Comment augmenter la production de lait maternel

Une diminution de la production de lait maternel n'est pas un problème permanent. Il existe de nombreux moyens naturels d’augmenter l’apport en lait et de stimuler vos canaux lactifères afin qu’ils produisent davantage de lait maternel. Et la bonne nouvelle est que la plupart d’entre eux sont assez simples à intégrer.

Combien de temps faut-il pour augmenter l'offre de lait?
Les mères désireuses veulent savoir combien de temps il faudra pour augmenter leur production de lait. Mais voici l’accord: "Il est impossible de savoir combien de temps il faudra pour augmenter la production de lait", déclare Cohen. "Cela dépend de la faiblesse de l'offre au début." Mais sachez ceci: la plupart des méthodes que vous pouvez essayer fonctionneront soit assez rapidement, soit elles ne le seront pas du tout. En d’autres termes, vous n’êtes pas obligé de prendre du fenugrec pendant des mois dans l’espoir d'obtenir des résultats - si cela fonctionne, vous constaterez probablement une augmentation bientôt. Rappelez-vous que le meilleur moyen d'augmenter l'offre de lait est de se détendre, de manger des aliments sains (pour en savoir plus plus tard) et d'allaiter souvent bébé. Si vous sentez toujours que votre réserve est faible, lisez ce qui suit pour savoir comment augmenter la production de lait.

Pompage pour augmenter la production de lait

Vous pouvez pomper pour augmenter la production de lait en utilisant votre pompe (les pompes doubles de qualité hospitalière conviennent le mieux) à chaque repas manqué ou à chaque fois que le bébé prend un biberon supplémentaire de lait maternel ou de préparation lactée. C’est aussi une bonne idée d’exprimer le reste de lait après chaque repas. Une autre méthode, si vous vous demandez comment augmenter la production de lait lors du pompage, est le pompage de puissance, explique M. Page. "Pendant une heure chaque jour, pompez 20 minutes, reposez 10 minutes, pompez 10, reposez 10, pompez 10. Ceci peut être fait pendant quelques jours et fonctionne en signalant au corps d'en faire plus."

Des aliments pour augmenter l'offre de lait

Vous vous demandez si vous pouvez manger certains aliments pour augmenter votre production de lait? En fait, c’est possible! Il existe plusieurs aliments (et boissons) dont on dit qu'ils aident votre lait à couler. Et bien sûr, ces aliments peuvent être utilisés en complément d'autres moyens d'augmenter l'offre de lait, comme le pompage et la prise de suppléments. Voici quelques-uns des meilleurs aliments pour augmenter l'offre de lait:

Gruau. Vous ne pouvez pas vous tromper avec la farine d’avoine, car c’est à la fois délicieux et remplissage. «L’avoine rapide, l’avoine ordinaire, l’avoine découpée en acier - la farine d’avoine sous toutes ses formes est censée augmenter la production de lait», a déclaré O’Connor. «Les gens de certaines cultures mélangent même l’avoine avec de l’eau, puis filtrent l’avoine et utilisent l’eau laiteuse restante comme boisson améliorant l’approvisionnement.»

La levure de bière. Généralement vendue sous forme de poudre et certes pas l’ingrédient le plus savoureux de la planète, la levure de bière est le plus souvent utilisée pour la fabrication de bière et de vin. Cependant, il a été jugé efficace pour augmenter la production de lait et est souvent l'un des ingrédients principaux de ces biscuits de lactation très populaires. Il contient beaucoup de fer, de protéines et de vitamines B et est généralement considéré comme sûr à consommer.

La graine de lin. Grâce à leur teneur en oméga, les graines de lin sont l’un des meilleurs moyens d’augmenter la production de lait. Page recommande les gâteries de lactation Milkin ’Cookies, qui contiennent un puissant punch pour la production laitière composé de graines de lin, de flocons d’avoine et de levure de bière.

Eau. Vous devriez également boire une tonne d'eau pour garder votre réserve en bon état, dit Page. Il est logique que votre corps ne produise pas suffisamment de lait si vous êtes déshydraté. Essayez donc de boire un verre de 8 onces à chaque fois que vous allaitez et deux autres au cours de la journée.

Orge, houblon et fenouil. Oui, ce sont les mêmes ingrédients que la bière et ils peuvent également soutenir vos efforts d'approvisionnement. Étant donné que vous devez sauter la bière pendant la grossesse, il est bon de savoir qu’une bière de temps en temps peut vous aider à augmenter votre réserve maintenant que ce bébé est enfin arrivé.

Herbes pour augmenter la production de lait

Les herbes ont été utilisées à des fins médicinales au cours de l'histoire. Vous voulez savoir comment augmenter la production de lait maternel de cette façon? Plusieurs herbes sont considérées comme des galactogogues super efficaces, et de nombreuses mères ont constaté des résultats tangibles en utilisant certaines de ces herbes pour augmenter la production de lait.

Fenugrec. "Le fenugrec est probablement la plus commune des herbes pour augmenter l'offre de lait, et fonctionne bien pour de nombreuses mamans", dit Nguyen. «Il existe également des mélanges de compléments contenant plusieurs suppléments dans une seule pilule. Je les préfère parce que vous pouvez répondre à un supplément et non à un autre, il est donc préférable d’essayer plusieurs suppléments à la fois. "

Thés d'allaitement. Du thé et des biscuits, ça vous tente? Selon M. Cohen, «les thés de lactation contiennent généralement du fenouil, de la bourrache, du fenugrec, du chardon bénit et d’autres digestifs.» Essayez de combiner le thé avec des biscuits de lactation pour un délicieux goûter qui ne manquera pas d’augmenter vos réserves.

Chardon béni. Ceci est une autre herbe galactagogique que les consultants en allaitement recommandent souvent en tandem avec le fenugrec. On le trouve souvent dans les pilules de mélange de suppléments et dans le thé de lactation.

Luzerne. Les mères qui allaitent ont depuis longtemps utilisé la luzerne comme une herbe efficace pour augmenter sa production de lait, et elle présente également de nombreux autres avantages pour la santé. La luzerne peut être consommée sous forme de plante, en comprimé ou même en thé.

Paille d'avoine. Vous n'en avez peut-être jamais entendu parler auparavant, même si vous connaissiez bien les autres herbes de cette liste. Mais, selon Cohen, "la paille d'avoine est une herbe très utile qui augmente la production de lait et est très apaisante en raison de sa richesse en vitamines B."

Notez qu’il est important de consulter votre médecin avant de prendre des suppléments pour augmenter l’offre de lait. Et si vous avez le feu vert, sachez que dès que vous atteignez un point où votre réserve est celle que vous souhaitez, vous devez arrêter de prendre les médicaments.

1. Allaitez plus souvent

Allaitez souvent et laissez votre bébé décider quand arrêter de manger.

Lorsque votre bébé tète votre sein, des hormones qui déclenchent la production de lait par vos seins sont libérées. C’est le réflexe de «laisser tomber». Le réflexe d'abaissement se produit lorsque les muscles de vos seins se contractent et font passer le lait dans les canaux, ce qui se produit peu de temps après le début de l'allaitement. Plus vous allaitez, plus vos seins produisent de lait.

L'allaitement de votre nouveau-né 8 à 12 fois par jour peut aider à établir et à maintenir la production de lait. Mais cela ne signifie pas que plus ou moins de repas indique un problème.

Huiles essentielles pour augmenter la production de lait

De nombreux sites de vie naturels vantent l’utilisation des huiles essentielles pour augmenter la production de lait, mais le jury n’a pas déterminé si elles sont efficaces ou non. «Il n’existe aucune recherche pour justifier l’utilisation d’huiles essentielles dans l’augmentation de la production de lait», déclare Jennifer de Franco, RN, IBCLC, propriétaire de Premier Lactation Services dans le nord de la Virginie. "Personne sur le terrain n'en parle vraiment."

Clark est d'accord: «Il n'y a pas d'huiles essentielles qui augmenteraient la production de lait. Il y en a qui rendraient maman plus détendue, mais vous devez faire preuve d'une extrême prudence lorsque vous utilisez des huiles essentielles pendant la grossesse et l'allaitement, car certaines substances sont dangereuses pour la mère et le bébé. »

Cela dit, pour ceux qui utilisent les huiles essentielles dans le cadre d’un mode de vie sain et naturel, nous avons répertorié quelques huiles essentielles qui se marient généralement bien avec l’allaitement. Notez que vous ne voulez jamais frotter ces huiles sur la région du mamelon où bébé pourrait les ingérer pendant l’allaitement.

Lavande. La lavande est reconnue depuis longtemps comme un parfum apaisant qui favorise le sommeil. Envisagez de diffuser de la lavande pendant les séances d'allaitement pour améliorer la relaxation et réduire les tensions.

Fenouil. Utilisé dans les mélanges de thé et de suppléments pour la lactation, le fenouil est également disponible en tant qu'huile essentielle que l'on peut frotter sur la partie supérieure de la poitrine pour tenter d'augmenter l'offre.

Comment établir, maintenir ou augmenter naturellement votre production de lait maternel

Cela étant dit, ce n’est pas parce que vous pouvez produire suffisamment de lait maternel que cela se produit automatiquement. Vous devrez faire certaines choses pour créer et maintenir une réserve de lait maternel en bonne santé. Voici les moyens d'établir un approvisionnement solide et sain en lait maternel ou d'augmenter naturellement votre apport en lait maternel. Essayez-les avant de chercher des traitements alternatifs, tels que des herbes ou des médicaments.

Les choses peuvent causer ou contribuer à une faible quantité de lait:

Complément Les soins infirmiers sont un processus d’offre et de demande. Le lait est produit pendant que votre bébé tète et sa quantité indique à votre corps la quantité de lait nécessaire. Chaque biberon (de lait maternisé, de jus ou d'eau) que votre bébé reçoit signifie que votre corps reçoit le signal de produire beaucoup moins de lait.

Bébé endormi. Pendant les premières semaines, certains bébés sont très somnolents et ne demandent à allaiter que rarement et pendant de courtes périodes. Jusqu'à ce que bébé se réveille et commence à bien allaiter, allaitez-le au moins toutes les deux heures le jour et au moins toutes les 4 heures le soir pour rétablir votre production de lait.

Couper court la longueur des tétées. Si vous arrêtez de nourrir votre bébé avant de le faire, cela peut interférer avec le cycle offre-demande. En outre, la teneur en matières grasses de votre lait augmente plus tard, ce qui aide bébé à prendre du poids et à durer plus longtemps entre les tétées.

Préférence de la bouteille. Un biberon nécessite un autre type de succion que l'allaitement et il est plus facile pour votre bébé d'extraire le lait d'un biberon. En conséquence, donner un biberon peut soit causer des problèmes de succion au sein chez votre bébé, soit lui faire préférer le débit constant et plus rapide du biberon.

Sucettes. Les sucettes peuvent affecter le verrouillage du bébé. Ils peuvent également réduire considérablement le temps passé au sein par votre bébé, ce qui peut entraîner une diminution de votre production de lait.

La santé de maman (anémie incontrôlée ou hypothyroïdie, rétention de placenta, hémorragie postpartum…), une chirurgie / blessure au sein antérieure, des problèmes hormonaux (par exemple, le SOPK), des problèmes anatomiques et les médicaments qu'elle prend ou fume peuvent également affecter la production de lait.

1. Évaluez le loquet de votre bébé

Assurez-vous que votre bébé prend bien le sein. Bien attacher votre bébé est le moyen le plus efficace d’augmenter votre réserve. Une mauvaise mise au sein est souvent la principale raison pour laquelle les réserves de lait maternel d'une mère ne sont pas aussi abondantes que possible. Sans un bon verrouillage, votre bébé ne peut pas bien retirer le lait de votre sein. Cependant, lorsque votre bébé prend bien le sein et draine le lait de votre sein, il stimule votre corps à en produire plus.

Si vous ne savez pas comment déterminer si votre bébé prend bien le sein, consultez votre médecin ou contactez une consultante en allaitement locale.

Des médicaments pour augmenter la production de lait

Si vous avez vraiment du mal à donner suffisamment de lait à votre bébé, vous avez peut-être entendu parler de deux médicaments controversés qui peuvent augmenter l’offre de lait. Les nouvelles mères doivent savoir que l’utilisation de médicaments pour augmenter l’approvisionnement en lait ne doit être explorée qu’en dernier recours, car aucun médicament n’a été approuvé par la FDA pour augmenter l’offre en lait. Un consultant en lactation devrait toujours être consulté pour s'assurer qu'il y a vraiment un problème d'approvisionnement, et s'il y en a, tous les autres moyens devraient être épuisés en premier. Ici, plus d'informations sur les deux médicaments.

Reglan. C'est un médicament utilisé pour les problèmes digestifs qui peut être efficace en tant que galactogogue. «Reglan peut être très efficace et sans danger s'il est pris à court terme, pour deux semaines ou moins», déclare de Franco. Les nouvelles mères doivent toutefois faire preuve de prudence lorsqu'elles envisagent de prendre ce médicament, car une dépression grave et la fatigue sont deux des effets secondaires les plus courants - pas tout à fait idéal lorsque vous avez un nouveau-né entre les mains.

Dompéridone. Utilisée à l'origine pour soulager les nausées chez les patients cancéreux, la dompéridone était également utilisée comme médicament pour augmenter l'offre de lait jusqu'à ce que sa vente soit interdite aux États-Unis par la FDA. Cependant, de nombreux chercheurs tentent activement de le récupérer. Il aurait moins d’effets secondaires que Reglan et serait excrété dans le lait maternel à un pourcentage considérablement inférieur à celui de Reglan, ce qui le rendrait également plus sûr pour bébé.

2. Pompe entre les alimentations

Le pompage entre les tétées peut également vous aider à augmenter la production de lait. Réchauffer vos seins avant de les pomper peut vous aider à être plus à l'aise et à pomper plus facilement.

Essayez de pomper quand:

  • Il vous reste du lait après une tétée.
  • Votre bébé a manqué une tétée.
  • Votre bébé prend un biberon de lait maternel ou de lait maternisé

Les aliments qui aident à augmenter votre production de lait:

1. orge

L'orge est la source alimentaire la plus riche en bêta-glucane, un polysaccharide dont il a été démontré qu'elle augmentait les taux de prolactine, connus sous le nom d'hormones d'allaitement maternel chez l'homme et chez l'animal.

Comment l'utiliser: Ajoutez de l'orge entière aux soupes, ragoûts, salades et même au risotto. Utilisez des flocons d'orge pour faire du lait ou ajoutez-le à votre recette de pain maison.

2. Fenouil + graines de fenugrec

Le fenouil est le légume au bulbe blanc, sucré, à la réglisse et aux fines frondes vertes. La plante et sa graine, le fenugrec, contiennent des phytoestrogènes. Des études cliniques ont tenté d'identifier le dosage exact qui exerce des effets thérapeutiques ainsi que le mécanisme par lequel cette plante agit pour augmenter la production de lait, mais les preuves ne sont pas encore concluantes.

Comment l'utiliser:Allez pour la nourriture entière! Le fenouil est délicieux cru, mélangé simplement avec une bonne huile d'olive et du vinaigre balsamique. Il se marie également bien avec des pamplemousses, de l'orange et de la menthe rafraîchissants. Sa saveur de réglisse adoucit sa cuisson: c’est vraiment bien avec le poulet rôti et le poisson.

3. l'avoine

L'avoine est probablement le fabricant de lait maternel le plus connu. Après l'orge bien sûr.

Comment les utiliser: Echangez de la farine de blé entier dans la mesure du possible (pain, crêpes et muffins) et optez pour du riz brun partout où vous utiliseriez du blanc.

4. Levure de bière

Riche en vitamines B, en fer, en protéines, en chrome et en sélénium, la levure de bière est couramment utilisée comme complément nutritionnel. Mais contrairement à l’orge et au malt liés à la bière, la levure de bière n’a pas encore été étudiée comme aliment lactogène, écrit Simpson. Néanmoins, il est couramment recommandé comme rappel de lait maternel et se retrouve souvent dans les snacks à la mode. Une mise en garde: comme la levure de bière est très amère et passe facilement dans le lait maternel, elle peut provoquer des gaz et des irritations chez certains nourrissons.

Comment l'utiliser: De petites quantités peuvent être utilisées dans les produits de boulangerie. Dans son livre, Simpson propose une recette de crêpes avec ¼ de tasse de levure de bière.

Augmenter votre production de lait

Comment augmenter la production de lait maternel? La production de lait est un processus de demande et d’offre. Si vous devez augmenter votre production de lait, il est important de comprendre comment le lait est fabriqué. Cela vous aidera à prendre les bonnes mesures pour augmenter la production.

Pour accélérer la production de lait et augmenter l'offre globale de lait, il est essentiel de retirer davantage de lait du sein et de le faire fréquemment, afin que moins de lait s'accumule dans le sein entre les tétées.

Les choses qui peuvent aider à augmenter votre production de lait:

Comment augmenter la production de lait maternel? Si le positionnement et le verrouillage sont désactivés, bébé ne transfère probablement pas le lait de manière efficace. Un bébé endormi, l’utilisation de tétines protectrices ou divers problèmes de santé ou anatomiques chez le bébé peuvent également nuire à la capacité du bébé de transférer le lait.

Nurse frequently, and for as long as your baby is actively nursing. Remember – you want to remove more milk from the breasts and do this frequently. If baby is having weight gain problems, aim to nurse at least every 1.5-2 hours during the day and at least every 3 hours at night.

How to increase breast milk supply? Switch sides 3 or more times during each feeding, every time that baby falls asleep, switches to “comfort” sucking, or loses interest. Use each side at least twice per feeding. Use breast compression to keep baby feeding longer.

Avoid pacifiers and bottles when possible. All of baby’s sucking needs should be met at the breast. If a temporary supplement is medically required, it can be given with a nursing supplementer or by spoon, cup or dropper.

How to increase breast milk supply? Give baby only breastmilk. Avoid all solids, water, and formula if baby is younger than six months, and consider decreasing solids if baby is older. If you are using more than a few ounces of formula per day, wean from the supplements gradually to “challenge” your breasts to produce more milk.

Take care of mom. Rest. Sleep when baby sleeps. Relax. Drink liquids to thirst (don’t force liquids – drinking extra water does not increase supply), and eat a reasonably well-balanced diet.

How to increase breast milk supply? Consider pumping. Adding pumping sessions after or between nursing sessions can be very helpful – pumping is very important when baby is not nursing efficiently or frequently enough, and can speed things up in all situations.

Your aim in pumping is to remove more milk from the breasts and/or to increase the frequency of breast emptying. When pumping to increase milk supply, to ensure that the pump removes an optimum amount of milk from the breast, keep pumping for 2-5 minutes after the last drops of milk. However, adding even a short pumping session (increasing frequency but perhaps not removing milk thoroughly) is helpful.

2. Continue to Breastfeed

Your body makes breast milk based on the laws of supply and demand. Increase the demand, and you'll increase the supply. As long as your baby is latching on to your breast well, the more you breastfeed, the more you're telling your body that you need more breast milk.

In the first few weeks after your baby is born, you should be breastfeeding every two to three hours around the clock.   If more than 3½ hours have passed since the start of the last feeding, you should wake your baby up to nurse.

Even if you have an older child who has been breastfeeding well for a while, by increasing the number and length of breastfeeding sessions, you should be able to boost your breast milk supply naturally.

3. Use Breast Compression

Breast compression is a technique that's used to help a baby take in more breast milk while breastfeeding. It's also a way to remove more breast milk from the breast when you're using a breast pump. Un séjour sobre

You don't need to use breast compression if your child is breastfeeding well. However, if you have a sleepy baby or a newborn who's not a strong nurser, breast compression can keep your breast milk flowing and your baby drinking.

4. Stimulate Your Breasts

Use a breast pump or a hand expression technique to continue to stimulate your breasts after you finish breastfeeding your baby. The extra stimulation will tell your body that you need more breast milk.

Learning how to express your breast milk by hand can prove useful. Many moms prefer using hand expression over using a breast pump since it's more natural and it doesn't cost anything. During the first few days of breastfeeding, hand expression may be more comfortable, and it may help to remove more breast milk than a breast pump. However, it's a skill so it could take some time to learn. Un séjour sobre

5. Use a Supplemental Nursing System

A supplemental nursing system can be used to encourage the baby to suck at your breasts even when there is no more breast milk.   If your child gets frustrated because the flow of your milk has slowed down or stopped, he or she may refuse to keep sucking at the breast.

By using a supplemental nursing system with previously expressed breast milk or even a formula supplement, you may be able to get your child to suck longer at the breast. And, adding more stimulation at the breast is a natural way to increase the amount of breast milk that your body makes.

6. Make Healthy Lifestyle Changes

You may not realize it, but some of the things you might be doing every day can affect your breast milk supply. Things that can interfere with your supply of breast milk include smoking, taking the combination birth control pill, stress, and fatigue.   You may be able to increase your supply of breast milk naturally by making a few changes to your daily routine.

7. Breastfeed Longer at Each Feeding

Your newborn should be breastfeeding for at least 10 minutes on each s >  If he falls asleep, try to wake him up gently to continue nursing. The more time your baby spends at the breast, the more stimulation you're getting.

8. Don't Skip Feedings or Give Your Baby Formula

Your body makes more breast milk when your baby nurses at the breast. If you skip feedings or give your little one formula instead of breastfeeding, you aren't telling your body that you want it to make more breast milk.   Your supply will decline unless you pump in place of that feeding. And, even though pumping can help to build and maintain your milk supply, it's not the same as breastfeeding.

Your baby does much a better job than a breast pump, especially in the beginning when you're just building up your supply.

9. Breastfeed From Both Breasts at Each Feeding

During the first few weeks, breastfeeding from both s >  You just want to be sure to alternate the breast you start breastfeeding on each time you feed your baby since the first breast usually gets more stimulation.

If you always start on the same side, that breast may make more milk and become larger than that other one. After the first few weeks, when you feel comfortable with the amount of breast milk that you're producing, you can continue to breastfeed from both sides or breastfeed from just one side at each feeding.

10. Try to Keep Your Baby Awake During Feedings

During the first week of life, some newborns are drowsy and sleep a lot. If you have a sleepy baby, not only should you wake her up every three hours to breastfeed, but you also want to keep her awake and actively sucking while you're breastfeeding. Un séjour sobre

To keep a sleepy baby nursing, try rubbing her feet, changing her diaper, burping her, or unwrapping her so she's not feeling so warm and cozy. By keeping your child awake and nursing, she'll be able to get enough nourishment while providing your body with the stimulation you need to create a healthy supply of breast milk.

3. Breastfeed from both sides

Have your baby feed from both breasts at each feeding. Let your baby feed from the first breast until they slow down or stop feeding before offering the second breast. The stimulation of having both breasts breastfed from can help increase milk production. Pumping milk from both breasts simultaneously has also been found to increase milk production and result in a higher fat content in the milk.

11. Spend Some Time in Direct Skin-to-Skin Contact

Originally a treatment for premature babies, skin-to-skin contact has many benefits for full-term newborns, too. Skin-to-skin, also called kangaroo care, is a way to hold a baby. The child, wearing only a diaper and a hat, is placed on the mother's bare chest and covered with a blanket. The direct skin-to-skin contact lowers a baby's stress, improves his breathing, and regulates his body temperature.

Skin-to-skin also encourages bonding, and it's great for breastfeeding. Studies show that kangaroo care can encourage a baby to breastfeed longer, and help a mother to make more breast milk. Un séjour sobre

4. Lactation cookies

You can find lactation cookies in stores and online on Amazon or you can make your own. While there’s no research available on lactation cookies specifically, some of the ingredients have been linked to an increase in breast milk. These foods and herbs contain galactagogues, which may promote lactation . More research is needed, though.

Some of these include:

  • whole oats
  • wheat germ
  • brewer’s yeast
  • flaxseed meal

12. Get out Your Breast Pump

Another way to remove breast milk is with a breast pump. So, if you aren't comfortable with hand expression, take out that breast pump and use it after, or in-between, breastfeeding sessions. The more you empty your breasts of breast milk, the more milk you will make.

If you're going to be exclusively pumping for your child, you can add extra pumping sessions during the first few weeks, and continue to pump for a few more minutes after the flow of breast milk has stopped.

Easy lactation cookie recipe

Ingrédients

  • 2 cups white flour
  • 2 cups oats
  • 1 cuillère à soupe. wheat germ
  • 1/4 cup brewers’ yeast
  • 2 cuillères à soupe. flaxseed meal
  • 1 cup butter, softened
  • 3 egg yolks
  • 1/2 cup white sugar
  • 1/2 cup brown sugar
  • 1/4 cup water
  • 1 1/2 teaspoons pure vanilla extract
  • 1 c. baking soda
  • 1/2 c. sel

instructions

  1. Preheat oven to 350°F (175°C).
  2. Mix the flaxseed meal with water in small bowl and let soak for at least 5 minutes.
  3. Cream the butter and white and brown sugar in a large mixing bowl. Add egg yolks and vanilla extract. Beat on low for 30 seconds or until ingredients are combined. Stir in flaxseed meal and water.
  4. In a separate bowl, mix flour, baking soda, brewer’s yeast, wheat germ, and salt. Add to butter mixture, and stir just until combined. Fold in the oats.
  5. Roll dough into 2-inch balls and place 2 inches apart onto a baking sheet.
  6. Bake for 10 to 12 minutes or until edges start to golden. Let the cookies stand on the baking sheet for 1 minute. Cool on a wire rack.

You also can add dried fruit, chocolate chips, or nuts for some variety.

5. Other foods, herbs, and supplements

There are other foods and herbs that may increase breast milk production, according to the Canadian Breastfeeding Foundation. Some, such as fenugreek, have been found to take effect in as little as seven days. These foods and herbs include:

Always talk to your doctor before taking a new supplement, especially when breastfeeding. Even natural remedies can cause side effects.

There are several factors that can interfere with the let-down reflex and cause low milk supply, including:

13. Hold off on the Pacifier

Studies show that breastfed babies can use a pacifier.   However, it's best to wait until after your milk supply is well established before starting to use one. If you give your newborn a pacifier during the early days of breastfeeding, she might not be nursing as much as she would without one. So, when your baby seems to want the pacifier, put her to the breast instead. The additional nursing will help to increase your breast milk production. You can then introduce the pacifier once you've built up your milk supply.

Now, there are certainly some babies who can benefit from the use of a pacifier right from the beginning, and that's OK, too. Only you, your partner, and your baby's doctor will know what's right for your family.

14. Eat Well

While you can still make a full supply of breast milk for your baby on a poor diet, it's certainly a good >  Breastfeeding and making breast milk requires a good amount of energy. So, to build and keep up healthy milk supply, fuel your body with well-balanced meals and healthy snacks. You can even add some milk-boosting foods such as oatmeal, dark green veggies, and almonds to your daily diet to help you get those much-needed extra calories.

15. Drink Plenty of Fluids

Breast milk is made up of about 90 percent water,   so don't forget to drink enough fluids every day. Drinking about 6 to 8 glasses of water or other healthy liquids such as milk, juice, or tea should be enough to keep you hydrated. If you're feeling thirsty, drink more. And if you're dizzy, or you have a headache or a dry mouth, those are signs you might not be drinking enough.

16. Try to Get Some Rest

Exhaustion and stress can have a negative effect on your milk supply.   While it may be difficult to find time to relax when you're a busy new mom, it's so important. Try to take a nap when the baby is sleeping, and know that it's OK to ask for help. When you're rested and not so stressed, your body can put that extra energy into making a healthy breast milk supply.

17. Avoid the Things That Can Decrease Your Milk Supply

Many things can get in the way of the establishment of a healthy breast milk supply. Starting birth control pills during the first six weeks after your baby is born, especially a method that contains estrogen, can make it more difficult to make breast milk. Other factors such as consuming too much caffeine, drinking alcohol, or smoking can also interfere with the amount of breast milk that you'll be able to make.  So, be sure to tell your doctor that you're breastfeeding before starting any new medications especially birth control. And, try to stay away from the things that could have a negative impact on you, your baby, and your breast milk supply. Un séjour sobre

18. Believe in Yourself

Most moms can build and maintain a healthy supply of breast milk for their babies, and the chances are that you can, too. As long as you're breastfeeding often and your baby is showing the signs of getting enough breast milk, you're doing just fine. Try not to let fear and insecurity undermine your confidence.

And don't be afraid or embarrassed to ask for some confirmation that things are going OK. Talking to your doctor, a lactation consultant, or other mothers in a breastfeeding support group may be all that you need to put your mind at ease and keep you going on the right track to establishing a healthy supply of breast milk and breastfeeding successfully.

Emotional factors

Anxiety, stress, and even embarrassment can interfere with the let-down reflex and cause you to produce less milk. Creating a private and relaxing environment for breastfeeding and making the experience enjoyable and free of stress can help increase breast milk production. Try one of these 10 ways to relieve stress.

Previous breast surgery

Not having enough glandular tissue because of breast surgery, such as breast reduction, cyst removal, or mastectomy, can interfere with lactation. Breast surgery and nipple piercings can damage the nerves that are connected to breast milk production.

You may be worried that your milk supply is low, but low breast milk production is rare. Most women make more than one-third more milk than their babies need, according to the Mayo Clinic.

There are many reasons your baby may cry, fuss, or seem distracted while breastfeeding, but it’s unlikely to be due to your milk supply. Teething, gas pains, or even just being tired can lead to fussiness. Babies are also more easily distracted as they age. This can interfere with feedings and cause them to pull away when you’re trying to breastfeed.

Every baby’s needs are different. Most newborns need 8 to 12 feedings in 24 hours, some even more. As your baby gets older, they’ll feed more efficiently. This means that even though feedings are much shorter, they may be getting more milk in less time. Other babies like to linger and suck longer, often until the flow of milk has almost stopped. Either way is fine. Take your cue from your baby and feed until they stop.

As long as your baby is gaining weight as expected and needing regular diaper changes, then you’re probably producing enough milk.

When your baby is getting enough milk, they will:

  • gain weight as expected, which is 5.5 to 8.5 ounces each week until 4 months
  • have three or four stools every day by 4 days of age
  • have two wet diapers over 24 hours by the 2nd day after birth, and six or more wet diapers after day 5

Regular checkups with your child’s pediatrician will help determine if your milk supply may be low or if your child is undernourished. Tracking feedings and diaper changes can also help your doctor determine whether or not your milk supply is lower than it should be.

If your milk supply is low, supplementing with formula may be an option. Speak to your doctor or a lactation specialist before supplementing feedings with formula to avoid accidental early weaning.

A lactation specialist can create a supplementation plan for you to follow so that you can increase your milk production and gradually decrease supplementation.